Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 12:12
No--l-2.JPGDans le 1er volet de ce message de Noël, nous avons évoqué la paix, le SHALOM venu sur la terre sous la forme d’un bébé, prémices de la PAIX devant venir dans le monde au travers de la venue glorieuse du Messie, ces prémices [1] étant incarnées par le peuple chrétien à qui a été confié le ministère de la Bonne Nouvelle de l’Evangile de paix. Nous avons vu que cette paix est avant tout et sur le plan individuel, la possibilité pour tout homme de se réconcilier avec son Créateur, de faire la paix avec Dieu. Des dizaines de millions de personnes dans le monde ont ainsi découvert cette paix, ce Shalom intérieur.

 
Nous voulons à présent évoquer le « signe de contradiction » selon la parole de Siméon et voir ce qu’il signifie prophétiquement pour notre temps…. Il sera un « signe de contradiction pour beaucoup»… - Luc 2 :34.

 
Relisons à présent la prophétie d’Esaïe 9 :5 sur l’enfant-roi :
« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur Son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Donner à l’empire de l’accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées ». Nous voyons en lisant cette parole que les temps relatifs au ministère de cet « enfant » ne sont pas encore accomplis. Esaïe ne mentionne pas en effet le temps du ministère de grâce, mais celui d’un règne absolu correspondant au Millenium sur la terre. Ainsi, nous voyons que Noël a encore des surprises à offrir…


Le SIGNE de contradiction

 
Après les jours de purification, Myriam et Yossef sont donc venus au Temple pour présenter leur petit Yeshoua, se préparant à offrir un sacrifice « comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur » - Luc 2 :24. Là, ils ont rencontré Shimon / Siméon, un homme juste et pieux à qui Dieu avait promis qu’il rencontrerait le Messie avant de mourir. Il prophétise alors (2 :32) : Jésus sera « la lumière pour éclairer les nations » et « la gloire d’Israël ». Nous voyons là une parole pour deux peuples que l’on peut désigner : Israël et l’Eglise. Puis Siméon donne ces paroles mystérieuses – Luc 2 :34-35 :

« Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction (et à toi-même une épée te transpercera l’âme), afin que les pensées de beaucoup de coeurs soient dévoilées »

 
La parenthèse correspond à Marie. Pour le reste, on pourrait traduire : « Jésus sera cause de chute puis de résurrection (anastasie, en grec) pour Israël. Ce sera un signe, un miracle qui suscitera l’opposition et le rejet, ceci afin que les pensées des hommes soient révélées ». Nous discernons là une pensée qui n’est pas évoquée généralement durant la fête de Noël. Le bébé innocent de la crèche suscitant la contradiction… Jésus n’a-il pas dit qu’Il n’apportait pas la paix mais l’épée ? - Matt.10 :34.

 

La résurrection pour Israël !

Le rejet d’Israël faisait partie des plans divins… Nous voyons dans la parole de Siméon qu’Israël allait sombrer en tant que nation. Jésus savait en effet lorsqu’Il pleura sur Jérusalem que la ville serait détruite. Il savait qu’il y aurait un million de morts quand Titus et l’armée romaine envahirait Israël en 70 et que le peuple juif serait emmené en esclavage et dispersé dans les nations pour un exil de 2000 ans. Mais Siméon prédit pour Israël « la résurrection » ! Alléluia ! C’est aussi cela Noël, la promesse d’une restauration de la maison de David, une vraie résurrection !...

« En ce temps-là, Je relèverai de sa chute la maison de David, J’en réparerai les brèches, J’en redresserai les ruines, et Je la rebâtirai comme elle était autrefois, afin qu’ils possèdent le reste d’Edom et toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué, dit l’Eternel, qui accomplira ces choses.
Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où le laboureur suivra de près le moissonneur, et celui qui foule le raisin, celui qui répand la semence, où le moût ruissellera des montagnes et coulera de toutes les collines.
Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; Ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits.
Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus attachés du pays que je leur ai donné,
 dit l’Eternel, ton Dieu » - .
Amos 9 :11

 

« Après cela, Je reviendrai, et Je relèverai de sa chute la tente de David, J’en réparerai les ruines, et Je la redresserai, afin que le reste des hommes cherche le Seigneur, ainsi que toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué, dit le Seigneur » - Actes 15 :16-17

 
Comme nous le lisons dans la Nouvelle Alliance, lors du premier Concile de Jérusalem, la résurrection d’Israël, le relèvement de la maison de David, sera la cause de la plus grande moisson d’âmes dans le monde depuis le début de l’Humanité ! Voilà ce que signifie la parole de l’apôtre Paul en Rom.11 :15 : « Si leur mise à l’écart (d’Israël) a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon le passage de la mort à la vie ? ». Ce sera égal au « passage de la mort à la vie » !! Dans Actes 3 :21, il est question du « rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois ». C’est le rétablissement d’Israël dont il est question, entre autres rétablissements, en tant que nation sous la domination de l’enfant-roi prophétisé dans Esaïe 9 :5.

 

Deux peuples… deux échecs ?
Faisons à présent une rapide étude, trop succincte, sur l’histoire des deux peuples sur lesquels Dieu a établi une élection – Israël et l’Eglise. Nous pouvons faire un constat de vie et d’échec pour ces deux peuples « saints ». A l’aube de cette année 2008, disons-le sincèrement :

1)      L’EGLISE - Où sont la vie et la force de Noël et de la vie chrétienne en général aujourd’hui dans notre monde occidental ? Je dirais qu’elles sont malheureusement inexistantes et qu’elles n’enrichissent que les commerçants. L’Eglise dans la société a-t-elle encore une place, représente-t-elle une autorité ?... Il semble qu’aux yeux du monde, seul le patrimoine immobilier de nos cathédrales possède une valeur marchande. En résumé, le Christianisme a perdu son SEL ! On sait qu’une nourriture qui n’est pas salée est sans saveur et immangeable, mais le monde se passe bien de « notre sel ». Or, que dit la Bible ? « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel perd sa saveur… il ne sert plus qu’à être jeté et foulé aux pieds » - Mat.5 :13.

 

2)      ISRAËL - Alors qu’Israël est redevenue une nation, que les Juifs du monde entier sont revenus des extrémités de la terre (en partie), accomplissant les prophéties antiques, nous sentons aujourd’hui une perte de sa foi, ou plutôt de sa vocation. On parle de « la mort du Sionisme » ou du « Post-Sionisme ». Le Sionisme qui était à la base de la création de l’Etat hébreu n’est plus une passion et le pays aspire à devenir « comme les autres nations ». Les Israéliens sont prêts à brader leur terre et partager Jérusalem. La foi et l’engagement sioniste ne sont plus que l’apanage d’une minorité : les croyants juifs sionistes et ceux que le monde appelle les « colons ».

 
Que faisons-nous de ces constats ? Voyons-nous la main de Dieu au travers de ces échecs apparents démontrant la faiblesse humaine ?... Bien sûr ! Et croyons que D.ieu a le contrôle sur toutes choses…

 

AFIN que les cœurs soient dévoilés !

 
Un signe… pour dévoiler les coeurs
Il reste un bout de verset généralement passé sous silence, en Luc 2 :35. Il est question du SIGNE qui provoquera la contradiction … « afin que les pensées de beaucoup de cœurs soient dévoilés ». Beaucoup dans le NT a le sens de tous. (Héb.9 :28 : Christ est mort pour beaucoup d’hommes = tous les hommes).

Dieu se sert des choses folles pour dévoiler les cœurs. Noël est comme un conte, une folie de Dieu. Imaginez : Dieu se faisant homme ! Un bébé naissant dans une crèche, des mages qui viennent du bout du monde apporter des présents, guidés par une étoile dans le ciel... Qui croit cela ? La raison humaine n’accepte pas cette logique. En outre, ce bébé devient un homme mourant sur une croix. Quel Dieu est capable d’imaginer un pareil scénario ? Oui, mais voilà, 3 jours après, comme l’ont annoncé les prophètes, le Fils de l’homme ressuscite et devient SAUVEUR du monde : voilà qui est grandiose, glorieux !… Alors, comment et pourquoi révéler les pensées des cœurs des hommes ?

 

L’exemple de l’Arche de Noé
god3.jpgCette histoire a eu pour but de « révéler les cœurs » : Noé et son ARCHE que l’homme de Dieu construisait alors qu’il faisait beau. Encore une folie ! Noé disait : « Repentez-vous et rentrez avec moi dans l’Arche. Dieu va détruire la terre ». Quelle belle manière de dévoiler les pensées ! La population d’alors a rejeté complètement le message de Noé : ils se sont moqués et ont maudit Noé, l’homme qui croyait au déluge et à la parole de son Dieu.

 
Il y a quelque chose de Noé en Noël. C’est la même histoire, la même magie qui opère. Je crois très fort que le Seigneur nous interpelle de la même manière que du temps de Noé, dans notre 21e siècle… Il interpelle l’homme et le chrétien notamment, simplement parce que le Seigneur veut préparer celui-ci à un temps de grande difficulté comme lors du Déluge. Du temps de Noé, Dieu a établi une alliance avec l’homme. Par le signe de l’arc-en-ciel, Dieu a promis de ne plus détruire la terre au travers du Déluge. Il n’a cependant pas promis de ne pas agir d’une autre manière. Or, il est dit dans la Bible, que « de nouveaux cieux et une nouvelle terre » allait être créés (2Pi 3:13 (Es.51 :16 ; 65 :17 ; 66 :22)… Cela ne signifie-t-il pas de grands bouleversements à venir ?...

 
Comment le Seigneur va-t-il s’y prendre ? Notre vieux monde va-t-il disparaître ? Sommes-nous prêts à cela ? Sommes-nous prêts à affronter les conséquences du déchaînement du Diable dans les derniers temps révélés dans le livre de l’Apocalypse ?...

 

La préparation pour les derniers temps !

« Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais Il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu’elle renferme sera consumée.
Puisque tout cela est en voie de dissolution, combien votre conduite et votre piété doivent être saintes.
Attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, jour à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront ! Mais nous attendons, selon Sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par Lui sans tache et irréprochables dans la paix » -
2Pi.3 :9-14

 
Bien-aimés, y a-t-il dans cette parole de Pierre l’idée que nous serions « enlevés » avant les événements terribles des derniers jours ? Il semble que non. Pierre conclut : Nous devons être trouvés « sans tache et irréprochables ». Voilà le programme, et nous avons besoin d’une sérieuse préparation !

 
Pourtant, rien de cela ne doit nous stresser !! L’Arche a permis à Noé et sa famille de « survoler » la tempête et le déluge. Dieu nous a promis d’être présent à nos côtés dans toutes les situations. Alléluia ! Nous allons vivre des temps glorieux. Un 3e volet de ce message de Noël va nous montrer comment le Seigneur nous aidera à devenir « irréprochables et sans tache »… et devenir l’Epouse prête pour les Noces !

 



[1] Ces prémices annoncent une « moisson » et ce sera Israël qui sera en charge en ce temps. Ce sera un accomplissement de paix pour la terre entière : « Dieu anéantira le voile sur les peuples… la mort sera engloutie » (Es.25 :7-8), l’Eprit sera « répandu sur toute chair » (Joël 2 :28), et la terre « remplie de la connaissance de l’Eternel » (Es.11 :9).

Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement