Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 15:38

 

mount sinai

Chaque printemps, à la renaissance de la nature, le peuple juif fête Chavou’ot et se réjouit par des manifestations d’allégresse pour le magnifique cadeau de D.ieu : matan haTorah, le don de la Torah. Chavou’ot est l’anniversaire de la naissance du peuple juif en tant que nation. C’est une fête de joie. Pourtant, sait-on combien cet événement a été douloureux et grave, et même terrifiant ? Il a comme été enfanté dans la douleur, et il a fallu un homme tel que Moïse pour éviter au peuple juif d’être détruit, suite à la colère de Dieu.

Exode 19:18 « Le mont Sinaï était entièrement enveloppé de fumée car l’Eternel était descendu là au milieu du feu, et la fumée s’élevait comme celle d’une fournaise. Toute la montagne était secouée d’un violent tremblement de terre ».

Réalisons-nous la puissance de cet événement ? A fortiori, comprenons-nous ce que sera la venue du Messie-Roi sur la terre, quand nous voyons la Bible parler de « la vengeance de D.ieu », de la colère de l’Eternel devant se déverser sur les nations… Craignons l’Eternel, et humilions-nous sous Sa main puissante.

 

« Vous avez excité la colère de D.ieu »Moïse2

Deutéronome 9 décrit, sous la plume de Moïse, les événements qui se sont déroulés lors de Chavou’ot. Moïse rappelle les faits : « Sachez que ce n’est pas à cause de votre justice que D.ieu vous donne le pays promis, mais à cause de la méchanceté des nations ». C’est aussi parce que D.ieu a promis, et juré devant Abraham, Isaac et Jacob qu’Il leur donnerait cette terre « où coulent le lait et le miel ». C’est en fait pour l’honneur de Son nom. D.ieu ne peut se révoquer.

Pourtant dit Moïse, le peuple hébreu n’a fait qu’exciter la colère divine, par leur rébellion et leurs murmures, à tel point que D.ieu eut la pensée de les détruire : « Laisse-moi les détruire et effacer leur nom de dessous les cieux ; et Je ferai de toi une nation plus puissante et plus nombreuse que ce peuple » - Deut 9 :14. Le Seigneur était excédé.

Après 40 jours et 40 nuits (de jeûne sec) passés sur la montagne, Moïse reçoit donc les précieuses paroles, sous la forme des « Tables de la Loi », écrites du doigt de D.ieu.  Mais en descendant, c’est l’épisode du veau d’or ! Le peuple a cru Moïse mort, et s’est fabriqué une idole. Colère de D.ieu, colère de Moïse qui brise les Tables. Et nous voyons alors Moïse, regimbant devant l’appel de D.ieu pour faire sortir le peuple hébreu de l’esclavage, devenir un magnifique intercesseur, un avocat sans pareil pour défendre le peuple de Dieu. Quelle leçon pouvons-nous recevoir de Moïse lorsque D.ieu nous demande d’être des intercesseurs pour Son peuple, Israël ! Sommes-nous prêts à mettre notre vie en balance comme Moïse l’a fait ? « Tue-moi, je te prie » (No 11 :15) avait-il supplié ; « Efface-moi de ton livre ! » - Ex 32 :32. Moïse a intercédé, a plaidé, et même passé 40 jours et 40 nuits supplémentaires sans manger ni boire, et D.ieu lui a donné les deux autres Tables.


« Reviens de l’ardeur de Ta colère, repens-toi ! »

Exode 32 nous relate ces faits : Moïse confronte D.ieu, d’égal à égal. Quelle ‘houtspa dirait-on ici en Israël, quelle audace d’interpeller ainsi le Créateur de l’univers ! Et D.ieu se repentit, et revint de l’ardeur de sa colère… et pourtant, il y eut un jugement terrible. Moïse lui-même prit les choses en main, interpelant les Lévites : «  A moi ceux qui sont pour l’Eternel ! Et tous les enfants de Lévi s’assemblèrent autour de lui » - Ex 32 :26. Moïse prit la terrible décision de faire périr les acteurs de cette rébellion : « Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse, et environ 3000 hommes parmi le peuple périrent en cette journée ».  Pourrions-nous faire le parallèle avec les 3000 âmes qui furent sauvés lors de la Pentecôte !? « Ceux qui acceptèrent sa parole (de Pierre) furent baptisés ; et, en ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d’environ trois mille âmes » - Actes 2 :41. La différence entre Chavou’ot et Pentecôte est de taille ! Avant Pentecôte a eu lieu le déversement de la colère de D.ieu sur le Fils de l’homme, l’Agneau de Dieu. A la Croix, la justice de D.ieu a été satisfaite, et la grâce de l’Eternel pouvait se répandre sur tout homme, de toute nation, comme cela s’est fait à Jérusalem, 50 jours après Golgotha – 50 jours signifiant le jubilé, la libération des esclaves, et celle de l’Esprit répandu sur terre.


Que chacun soit vrai envers l’autre !

En Zacharie 8, D.ieu rappelle une nouvelle fois le contexte du Don de la Torah : « J’ai eu la pensée de vous faire du mal, lorsque vos pères m’irritaient, et Je ne me suis point repenti. Mais Je reviens en arrière et J’ai résolu de vous faire du bien… ». D.ieu transforme la malédiction en bénédiction. Et le prophète d’énoncer quelques règles de vie qui pourraient être des remèdes à la malédiction - selon Zach 8 :16-17 :

  • Que chacun « dise la vérité à son prochain » (nécessité de transparence),
  • Que la justice soit empreinte de vérité,
  • Que nul ne dise du mal de son prochain,
  • Que l’on ne fasse pas de faux serment (paroles ou alliances de mensonge)

Puis Dieu donne sa conclusion : « Aimez la vérité et la paix » - Ayez l’amour de la vérité, recherchez la paix.

Nous avons une corrélation dans le NT en Ephésiens 4 ; Paul nous demande de "revêtir l’homme nouveau". Les mots sont presque identiques que chez le prophète. La VERITE est encore une fois la clé. L’Eglise a-t-elle revêtu cet « homme nouveau » ?... La vérité est-elle celle qui régit nos relations entre chrétiens ?... Rien n’est moins sûr, hélas. Sachons que dans les derniers temps, le Seigneur exigera « l’amour de la vérité » pour contrer la puissance du mensonge que l’antichrist manifestera – 2 Thess 2 :10-12 :

« L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie-t-il une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés » 


Israël, malédiction pour les nations ?croix

Dans notre passage de Zacharie 8:13, nous voyons cette parole étonnante : « De même que vous avez été en malédiction parmi les nations (klalah bagoyim), maison de Juda et maison d’Israël, de même Je vous sauverai, et vous serez en bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient ! ».

Il est important de comprendre le mystère d’Israël ! L’apôtre Paul nous le recommande (Rom 11 :25) : « Je ne veux pas que vous ignoriez ce mystère, (Israël) ! ». Auparavant, il était dit : «  Eglise ne te glorifie pas (au dépend du peuple juif)… sache que ce sont les racines (Israël) qui te portent ! » (Rom 11 :18). Deut 32 :43 : « Nations, chantez les louanges de Son peuple ! », nous dit l’Eternel.

La Bible déclare qu’Israël a été « malédiction pour/par les nations » - Klalah bagoyim. Pouvons-nous bénir et être béni par un peuple qui a été malédiction dans les nations ? Bien sûr que oui. Même si la question est complexe, tel un mystère profond. Mais un mystère aussi profond que celui du Fils de l’Homme qui est monté sur la Croix, et qui lui aussi, a été fait « malédiction pour nous » ! Lisons Gal 3 :13 : Christ est également devenu malédiction !

« Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous, car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis » - Gal 3 :13.

Comprenons-nous cela ? Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu parfait, a été offert en holocauste (il s’est Lui-même offert) et a encouru la colère de Dieu qui s’est abattu sur Lui. Et comme nous le savons, Dieu a transformé la malédiction en bénédiction ! Christ est devenu salut pour tous les hommes qui croient en Lui.

Qu’en est-il pour Israël ? Le peuple juif qui incarne la Loi/Torah, est devenu malédiction dans les nations (lire aussi Ezéchiel 36 :19-20). En fait, la présence des Juifs dispersés hors d’Israël depuis 2000 ans, fait ressortir la haine envers Dieu dans les nations. Le peuple juif est le révélateur du mal. L’antisémitisme est une plaie qui s’apparente à la haine envers Dieu, et le Juif stigmatise, fait remonter à la surface cette haine… de la même façon que la Loi révèle le péché : « Pourquoi la Loi ? Elle est intervenue afin de démasquer le péché et de mettre en évidence sa puissance » - Rom 5 :20 (Parole Vivante).

Mais Dieu a décidé de transformer le mal en bien, la malédiction en bénédiction. Le peuple juif et l’Israël d'aujourd’hui est devenu une grande bénédiction pour le monde ! Dans tous les domaines – médical, scientifique, artistique, agricole, etc… Tant de "Nobélisés" sont juifs ! La civilisation judéo-chrétienne issue de la Bible a apporté au monde de belles valeurs constituant le fondement de l’humanité. 

Que dit Paul au sujet de ces deux peuples que sont l’Eglise et Israël ?... Il déclare que, de rebelles qu’ils étaient avant, capables tous deux d’encourir la colère de Dieu, ils ont obtenu la miséricorde divine par pure grâce, et ils connaissent dorénavant Sa bénédiction. La justice de Dieu a été satisfaite, et Sa colère apaisée – Gloire à D.ieu !

« De même que vous (les chrétiens) avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance (les juifs) vous avez maintenant obtenu miséricorde, de même ils ont maintenant désobéi, afin que par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde. Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous » - Rom 11 :30-32.

GF – juin 2012


Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement