Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 16:55

« Oui, l’Eternel a choisi SION, Il l’a désiré pour Sa demeure ; c’est mon lieu de repos à toujours.
J’y habiterai, car Je l’ai désiré »
- Ps.132

 
Temple-Web.JPGLe sujet du temple est un sujet de grande profondeur, au cœur de la foi juive, sachant combien l’Eternel a voulu habiter dans Son temple, à Jérusalem.

Jér.3 :17 prophétise pour la fin des temps : « En ce temps-là, on appellera Jérusalem, le trône de l’Eternel ». Le temple est indissociable de Jérusalem. En Deut.12 :11, nous voyons que le temple est prévu de toute éternité : « Il y aura un lieu que l’Eternel, votre D.ieu, choisira pour y faire résider Son nom ». Et Salomon rappelle à D.ieu Sa parole (1 Rois 8 :29) : « Que tes yeux soient nuit et jour sur cette maison, sur le lieu dont tu as dit : Là sera mon nom ». Au temps de Josias, et à cause de Sa colère envers Juda, le Seigneur révèle alors le temps de son départ, le départ de Sa gloire qui se fera à la destruction du temple en 586 av JC ; Il y reviendra avec la venue du Mashia’h.

 
Le sanctuaire de D.ieu : Miqdach
vdqm
L’idée du temple comme demeure sainte a toujours existé, le plaisir de l’Eternel étant de vivre au milieu de Son peuple. Les Ecritures nous parlent de cette promesse divine pour les temps futurs : « Ma demeure sera parmi eux (le peuple juif); Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Et les nations sauront que Je suis l’Eternel, qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera pour toujours au milieu d’eux ». – Ez.37 :28. Le terme utilisé là est MIQDACH qui contient le terme qodech ou qadoch – saint. C’est la demeure sainte de l’Eternel sur la terre, Son sanctuaire. Cela répond à la demande express de D.ieu : « Ils me feront un sanctuaire (Miqdach) et J’habiterai au milieu d’eux » - Ex 25:8. Nous retrouvons ce désir saint en Ex.29 :45 : « J’habiterai au milieu des enfants d’Israël, et Je serai leur Dieu. Ils connaîtront que Je suis l’Eternel, leur Dieu, qui les ai fait sortir du pays d’Egypte, pour habiter au milieu d’eux. Je suis l’Eternel, leur Dieu ». C’est le projet de l’Eternel, c’est Sa volonté.
tabernacle-drawing-copie-1.jpg

 
Le tabernacle de D.ieu : Michkan Nkvm
Les plans du tabernacle ont été donnés à Moïse en même temps que la Loi. C’est dire l’importance du temple. MICHKAN vient du verbe chakhan – habiter. Cette habitation est liée au repos de D.ieu : « Allons à Sa demeure (Michkan), Prosternons-nous devant son marchepied !… Lève-toi, Eternel, viens à ton lieu de repos ! » - Ps 132:7. C’est le repos de l’Eternel que nous trouvons dès le début de la Bible, avec l’institution du Chabbat : « D.ieu bénit le septième jour et Il le sanctifia, parce qu’en ce jour, Il se reposa de toute Son œuvre qu’Il avait créée ».

Le terme tabernacle a un sens qu’il est bon d’approfondir. Il désigne un « temple » transportable qui suivait les pérégrinations du peuple hébreu dans le désert. C’était une tente démontable appelée aussi tente d’assignation ou tente de la Rencontre, dans laquelle Moïse et Aaron se rencontraient avec D.ieu. Sur elle, la gloire de D.ieu apparaissait. Cela parle aussi d’un lieu d’habitation léger qui a donné l’image de la SOUKKA -  un lieu ouvert fait de toile ou de végétal, dont la caractéristique principale est d’être non permanente. C’est ainsi que Jésus a été décrit par l’évangéliste Jean : « Il a habité (tabernaclé) parmi nous », selon la traduction grecque. Jean insistait sur le sens spirituel du temple incarné par le Seigneur Yeshoua, dont le corps physique fut détruit comme le fut le Temple d’Hérode. De même, les chrétiens sont « le temple du Saint-Esprit » - 1 Cor.6 :19. Le temple est matérialisé spirituellement dans nos cœurs. D.ieu dans le sens de la Nouvelle Alliance n’a pas besoin de temple en pierre. Il est « en nous ». C’est le vrai sens du mot « tabernacler » - un D.ieu qui habite en chacun de celui qui Le reçoit. Le livre de l’Apocalypse parlant de la Jérusalem d’en Haut, dit : « Je ne vis point de temple dans la ville ; car le Seigneur Dieu Tout-Puissant est Son temple, ainsi que l’Agneau » - Ap.21:22. Pourtant, il est important de comprendre que le temple dont David a eu la pensée, est de D.ieu. Israël aura encore besoin des sacrifices et c’est ainsi que le Mashia’h rentrera dans un temple rebâti.

 
Le palais de D.ieu : Heykhal
lkyh
Porte-dor--e.jpegHeykhal a le sens de palais, il désigne le temple comme un bâtiment royal. Lorsque le temple de Salomon fut détruit par Nebucanetsar, le roi de Babylone, D.ieu ordonna sa reconstruction : « Je dis de Cyrus : Il est mon berger, et il accomplira toute ma volonté ; Il dira de Jérusalem : qu’elle soit rebâtie ! Et du temple : qu’il soit fondé ! » - Es.44:28. Le Seigneur parla même de ‘la vengeance de Son temple’ – neqamat heykhalo : « Ecoutez les cris des rescapés qui se sont enfuis du pays de Babylone pour annoncer dans Sion la vengeance de l’Eternel, notre Dieu, la vengeance de Son temple » - Jér.50 :28 et 51 :11.

Habacuq 2 :20 : « L’Eternel est dans Son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant Lui ! ». Zacharie en parle également, en relation avec le Mashia’h : « Ainsi parle l’Eternel des armées : Voici, un homme, dont le nom est germe, sous ses pas germera la vie, et Il bâtira le temple de l’Eternel ».  Zach.6 :15 nous dit : « Ceux qui sont éloignés viendront et travailleront au temple de l’Eternel ». On peut penser que des chrétiens, des non-juifs qui sont éloignés participeront à l’édification du 3e temple. Pas matériellement sans doute, n’étant pas habilités à le faire, mais spirituellement. C’est ainsi que lorsque nous venons en Israël pour prier et intercéder, nous « préparons le chemin du Messie » et « participons à la reconstruction du temple ». La Nouvelle Alliance dit bien que nous sommes des pierres spirituelles.

 
Le temple d’Ezéchiel
Malachie 3 nous révèle : « Voici, J’enverrai mon messager ; Il préparera le chemin devant moi. Et soudain entrera dans Son temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’alliance que vous désirez, voici, Il vient, dit l’Eternel des armées ».

Voyons ce que nous dit Ezéchiel dans la vision qu’il a eu du futur temple (Ez.43) : « Il (l’ange, la main de l’Eternel) me conduisit à la porte de l’orient. Et voici, la gloire du D.ieu d’Israël s’avançait de l’orient… la gloire de l’Eternel (la Ch’hinah, le Kavod) entra dans la maison…voici, elle remplissait la maison. ». La maison, dans le contexte, c’est le temple – la maison de D.ieu. Le temple du Millenium sera rebâti. Le long passage d’Ezéchiel 40 à 47 :12 n’a qu’un but, celui de décrire le prochain temple. Il ne peut être que le troisième temple, celui d’Hérode[1] ayant été détruit. « Il me dit : Fils de l’homme, c’est ici le lieu de mon trône, le lieu où Je poserai la plante de mes pieds ; J’y habiterai éternellement au milieu des enfants d’Israël » - Ez.43 :7. C’est D.ieu qui parle. Cette parole nous ramène à Ez.37 :28 cité plus haut.

Tel est le temple du Millenium : les sacrifices reprendront – il y aura 8 tables pour les holocaustes (40 :41 ; cf.43 :18-19). Sera-ce pour un temps ?... Il n’est pas mentionné l’Arche de l’alliance (cp Jér.3 :16) dans la description d’Ezéchiel, même si le Lieu-très-saint existe (41 :4) et nous ne savons pas qui est « le prince »… Des questions restent donc en suspens,  mais nous croyons que ces choses seront révélées en leur temps. Ce temple sera de toute façon glorieux : le Mashia’h, comme Roi des rois, y demeurera et les nations viendront L’adorer - Zach.14 :16.

(à suivre)



[1] On dit que le temple du Millenium sera le troisième temple. Le premier est celui de Salomon (aux alentours de l’an 1000 av JC), le deuxième est reconstruit par l’entremise du roi Cyrus (520 av JC). Hérode n’a fait que restructurer et embellir le deuxième temple. Ainsi le troisième est le temple qui verra le Messie.

Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement