Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 15:30

David et le temple de Salomon
Temple-Web.JPGLe roi David est le premier à désirer que le D.ieu d’Israël habite une maison digne de Lui, un Sanctuaire. Certains ont émis la pensée que David s’était fourvoyé en demandant que D.ieu ait une demeure terrestre, un temple de pierre ! Personnellement je ne partage pas ce point de vue.


Le Psaume 132 exprime la pensée du roi David – Il est l’homme selon le cœur de D.ieu, n’est-ce pas : « Il jura à l’Eternel, Il fit ce voeu au Puissant de Jacob : je n’entrerai pas dans la tente où j’habite, je ne monterai pas sur le lit où je repose, je ne donnerai ni sommeil à mes yeux, ni assoupissement à mes paupières, jusqu’à ce que j’aie trouvé un lieu pour l’Eternel, une demeure pour le Puissant de Jacob… ». Il ajoute avec foi : « Lève-toi, Eternel, viens à ton lieu de repos, Toi et l’arche de ta majesté ! Que tes sacrificateurs soient revêtus de justice, et que tes fidèles poussent des cris de joie ! »


N’est-ce pas l’Esprit saint qui met en David cette ferveur et cette joie pour que s’accomplissent les plans de D.ieu d’habiter dans Son temple ?... L’apôtre Pierre, dans son premier discours, précise que David est « prophète » - Actes 2 :30. David est en effet l’homme de louange et de prière, et prophétiquement, il a discerné le plaisir de l’Eternel et Ses projets pour les temps de la fin. Esaïe évoque le temps où le temple sera de pierre : « Regarde Sion, la cité de nos fêtes ! Tes yeux verront Jérusalem, séjour tranquille, tente qui ne sera plus transportée, dont les pieux ne seront jamais enlevés, et dont les cordages ne seront point détachés » - Es.33 :20.


Le prophète Nathan avait ainsi dit au roi David : « Va, fais tout ce que tu as dans le cœur, car l’Eternel est avec toi » - 2 Sam.7 :3 / 1 Chron.17 :2. Et D.ieu répondit à propos de Salomon : « Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et J’affirmerai pour toujours le trône de son royaume » - 2 Sam.7 :13. David a versé trop de sang ! : « Tu as versé beaucoup de sang et tu as fait de grandes guerres ; tu ne bâtiras pas une maison à mon nom, car tu as versé devant moi beaucoup de sang sur la terre » - 2 Chron.22 :8 et 28 :3. 


Nous réalisons que David et Salomon représentent le Messie sous ses deux aspects – le Messie souffrant et le Messie glorieux – Serviteur et Roi. Dans cette vision prophétique, David ne pouvait pas être le bâtisseur du temple. Il personnifiait la Grâce – l’homme selon le cœur de D.ieu. Il vécut d’autre part l’humiliation et quelque part la mort et la résurrection, replacé in extremis sur le trône après la mort d’Absalom. Salomon à l’inverse incarne le Roi des rois qui apportera la paix au monde. Le royaume de Salomon est l’image du royaume millénaire, dont le temple est le centre. Il est empreint de sagesse, de justice et de jugement. A la mort de David, Salomon jugea tous ceux qui avait porté atteinte à l’honneur de son père, comme Schimeï (1Rois 2 :36) qui avait maudit David, et tous ceux qui s’étaient élevés contre lui – Joab et le sacrificateur Abiathar. Le Messie, à Sa venue, exercera Sa justice sur chacun et sur nous qui avons bénéficié de la grâce. Nos actions passées seront pesées et nous serons jugés ainsi que le dit la Parabole des talents (Mt.25).


Si David n’a pas bâti le temple, il a tout fait pour préparer les éléments de construction. Nous sommes dans le « temps de David », à sa fin, et il nous appartient d’apporter les matériaux spirituels pour le rétablissement du temple. Ainsi devons-nous bénir Israël et être aux côtés du peuple juif pour préparer le chemin du Roi : « Dites à la fille de Sion : voici, ton Sauveur arrive ! » - Es.62 :11. En Ez.43 :10, il nous est dit de « montrer les plans du temple » au peuple juif, afin qu’ils prennent conscience de la venue du Messie glorieux et qu’ils L’accueillent comme il convient.

 
Jésus et le temple

HebreuxArche.jpgLe Seigneur a eu au cours de sa vie un comportement habituel pour un Juif en relation avec le temple : « Selon la Loi de Moïse » (Luc 2 :22), Yechoua ben Yosef fut circoncis au temple. Anne la prophétesse « qui ne quittait pas le temple, servant Dieu nuit et jour » (v.36) prophétisa sur Lui. A l’âge de 12 ans, Jésus monta avec sa famille au temple, à Pessa’h, « selon la coutume de la fête ». Il s’entretint avec les rabbins dans le temple, puis à ses parents qui le cherchaient, il répondit : « Ne saviez-vous pas qu’il faut que Je m’occupe des affaires de mon Père ? » (v.49). Le temple était pour Jésus la maison de Son Père : « Il dit aux vendeurs : Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic » - Jn.2 :16. Cette parole est importante. Elle nous montre que le temple, même s’il avait été reconstruit par Hérode qui n’était pas, loin de là, un Juif pieux, gardait sa sainteté : il demeurait la maison de Son Père. De même le prochain temple, qui sera souillé par l’Antichrist, demeurera le temple qui accueillera le Messie. Il sera sanctifié par la venue glorieuse du Roi.


Jésus a pleuré sur Jérusalem (Luc 19 :41) sachant la destruction de la ville, celle du temple « pierre par pierre » et la dispersion du peuple juif. Il connaissait à l’avance la terrible persécution des Romains à l’encontre des Juifs, qui ont été massacrés et emmenés par milliers en esclavage. Le temple fut détruit pierre par pierre, les Romains voulant récupérer l’or qui fondait sous la chaleur intense de l’incendie. Comme un trophée, Titus ramena le grand chandelier - la menorah - à Rome, et il ne resta du temple que le Mur actuel, le Kotel, appelé par certains ‘Mur des lamentations’, et par d’autres ‘Mur des bénédictions’.

 
Le temple du Millenium

Le temple aura une place centrale durant le Millenium. Les « étrangers », les non-Juifs, seront bénis en Israël : « Les étrangers qui s’attacheront à l’Eternel pour Le servir, et pour L’aimer et pour être Ses serviteurs, qui respecteront le chabbat et ne le profaneront pas, et qui s’attacheront à mon alliance, Je les ferai venir à ma montagne sainte et Je les réjouirai au temple où l’on me prie, et J’agréerai leurs holocaustes et autres sacrifices offerts sur mon autel. Car on appellera mon temple : la maison de prière pour tous les peuples » – Es.56 :6


Déjà, du temps de Salomon dans le temple, et nous le vérifions encore aujourd’hui pour ceux et celles qui prient au Mur (au Kotel), il y a une bénédiction particulière : « Quand l’étranger, qui n’est pas de ton peuple d’Israël, viendra d’un pays lointain, à cause de ton nom, car on saura que ton nom est grand, ta main forte, et ton bras étendu, quand il viendra prier dans cette maison, exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et accorde à cet étranger tout ce qu’il te demandera, afin que tous les peuples de la terre connaissent ton nom pour te craindre, comme ton peuple d’Israël, et sachent que ton nom est invoqué sur cette maison que  j’ai bâtie ! » - 1 Rois 8 :41-43

Jérémie a prophétisé le Royaume à venir, en même temps que la restauration et la guérison d’Israël. De même, il mentionne les sacrifices et donc la reprise du service dans le temple  – Jér.33 :6-11 :
 

« Voici, Je leur donnerai la guérison et la santé, Je les guérirai, et Je leur ouvrirai une source abondante de paix et de fidélité. Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d’Israël,
et Je les rétablirai comme autrefois.
Je les purifierai de toutes les iniquités qu’ils ont commises contre moi, Je leur pardonnerai toutes les iniquités par lesquelles ils m’ont offensé, par lesquelles ils se sont révoltés contre moi.

Cette ville (Jérusalem) sera pour moi un sujet de joie, de louange et de gloire, parmi toutes les nations de la terre, qui apprendront tout le bien que Je leur ferai; Elles seront étonnées et émues de tout le bonheur et de toute la prospérité que Je leur accorderai.
Ainsi parle l’Eternel : On entendra encore dans ce lieu …
Les cris de réjouissance et les cris d’allégresse, les chants du fiancé et les chants de la fiancée,
La voix de ceux qui disent : « Louez l’Eternel des armées, car l’Eternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours !
La voix de ceux qui offrent des sacrifices d’actions de grâces dans la maison de l’Eternel.
Car Je ramènerai les captifs du pays, Je les rétablirai comme autrefois, dit l’Eternel »


Et l’on peut terminer par la prophétie d’Esaïe 2 qui confirme encore la présence du temple lors du Royaume millénaire, la prophétie étant reprise par Michée (4 :1-5)

«   Prophétie d’Esaïe, fils d’Amots, sur Juda et Jérusalem.
Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Eternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront.
Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la Maison du Dieu de Jacob, afin qu’Il nous enseigne Ses voies, et que nous marchions dans Ses sentiers.
Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Eternel.
Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l’épée contre une autre,

et l’on n’apprendra plus la guerre. Maison de Jacob, venez, et marchons à la lumière de l’Eternel ! »


Lo hakavod - A Lui soit la gloire…
(à suivre...)

 

Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement