Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 15:09

… un message pour les chrétiens

Textes : 2 Rois 11 et 2 Chron.22

 
Le roi Joas, un roi qui perd la vision…

Lion-header-2.jpgLa reine Athalie, incarnant l’esprit de l’Antichrist à venir, fut vaincue par un couple courageux. Yéhocheva et Yéhojada, par leur courage et leur détermination, surent réagir saintement et sauver la nation, rétablissant le roi Joas sur le trône. Athalie fut destituée et comme Jézabel, exécutée, en dehors des lieux saints. De même fut tué Matthan, le sacrificateur de Baal et tous les autels idolâtres furent détruits. C’est ainsi que sous l’action de Yéhojada, Juda retrouva la sacrificature et la maison de l’Eternel put à nouveau fonctionner. C’est un vrai réveil que vit Juda sous le règne de Joas !

 
Par la suite, Joas fera réparer le Temple, et la Bible dit que Joas régna 40 ans, mais qu’à la mort de Yéhojada le sacrificateur, Joas abandonna l’Eternel pour se tourner vers les idoles. Il fit même lapider le fils de Yéhojada, Zacharie, que D.ieu avait envoyé pour le reprendre. Le roi Joas mourra assassiné. Hélas, il existe des hommes qui sous une bonne influence, marchent droit dans le Seigneur, mais ne peuvent d’eux-mêmes avoir cette stature morale nécessaire pour être un vrai leader. Le sacrificateur Yéhojada fut sa bonne conscience, mais une fois celui-ci disparu, Joas manqua de force et perdit la vision.

 
Le péché de Joas
Joas a un grave défaut qui va lui nuire et nuira à Israël tout entier. Formé et caché dans le Temple, Joas est l’image du chrétien qui a toujours été chrétien dans l’Eglise. C’est le sacrificateur Yéhojada, un père pour Joas et son tuteur, qui garde le cap pour le roi et maintient sa marche avec D.ieu. A sa mort, Joas perd la direction – de colère, il tue le propre fils de  Yéhojada[1] ! Voici les reproches de D.ieu qui lui sont donnés :

« Zacharie, fils du sacrificateur Jehojada, fut revêtu de l’Esprit de Dieu ; il se présenta devant le peuple et lui dit : Ainsi parle Dieu : Pourquoi transgressez-vous les commandements de l’Eternel ? Vous ne prospérerez point ; car vous avez abandonné l’Eternel, et Il vous abandonnera. Et ils conspirèrent contre lui, et le lapidèrent par ordre du roi, dans le parvis de la maison de l’Eternel » - 2 Chron.24 :20

 
Joas a rejeté les préceptes de la Loi, il n’a aucune reconnaissance pour celui qui l’a mis sur le trône et l’a élevé, et il lui manque l’intégrité pour être un chef. Replacé dans notre monde chrétien, Joas représente le chrétien qui va à l’église le dimanche et vit la semaine comme tout le monde… ce qui donne des chrétiens schizophrènes !

 
Souvent, on le voit dans l’histoire, lorsque le fondateur d’une œuvre disparaît, l’œuvre part à vau-l’eau, car il manque le visionnaire – il était la personne qui insufflait l’élan, donnait l’impulsion et maintenait le cap. Dans ces derniers temps que nous vivons, le Seigneur nous met en garde contre la facilité de suivre passivement les pasteurs et les leaders et de ne pas saisir pleinement la vision. Car, ceux-ci disparus, la vision se perd et « sans la vision, le peuple meurt » - Prov.29 :18.  L’Eglise d’aujourd’hui a une perte de vision, et notamment concernant la venue du Roi et Son établissement sur la terre durant mille ans. Cette vision ne doit pas être intellectuelle, elle doit pénétrer au cœur. Les chrétiens doivent être comme les disciples : ceux-ci ont vu partir le Seigneur au ciel, et ils se sont trouvés désappointés, déçus, mais avec la révélation du Saint-Esprit, ils ont été enflammés et renouvelés dans leur vision. Les chrétiens de la dernière génération doivent prier pour recevoir l’Esprit de révélation qui va les embraser, sinon ils deviendront des chrétiens frustrés, blasés et orgueilleux, des « chauffeurs de bancs d’églises ». Il ne faut en aucun cas laisser passer le « train de la gloire » de l’Eternel. La parabole des dix vierges est pour cela parlante (Mat.25) : cinq d’entre elles (la moitié !) ne peuvent entrer dans la salle des Noces, car  elles n’ont pas assez d’huile pour leurs lampes ! L’époux, le Seigneur, leur dit avec sévérité :

« Je vous le dis en vérité, Je ne vous connais pas !
Vous ne savez ni le jour, ni l’heure… alors, veillez ! » -
Mat.25 :12

 
La parole de D.ieu est sévère : si nous ne voulons pas « nous réveiller » pour rentrer dans la dernière étape de la foi, celle de la venue glorieuse du Mashia’h à Jérusalem, alors nous raterons l’entrée pour les Noces. Les Vierges sages avaient suffisamment d’huile. Nous savons que l’huile est le symbole du Saint-Esprit… Laissons-nous toucher par l’Esprit de révélation qui nous enflammera pour ces derniers temps  !

 

Pour finir : un peu de gematria…

 
Le DIX et le ONZE dans l’histoire de Joas

Revenons à l’histoire de Joas, avec deux remarques :
 

yod.jpg1) Il est intéressant de voir que les trois personnes-clé du réveil du temps de Joas, commencent par la lettre youd - ebvwhy, vawy, edywhy (Yéhocheva, Yoas, Yéhojada). Le Youd a la valeur numérique 10. C’est un chiffre divin qui fait partie du tétragramme hwhy. On peut dire que ceux et celles de la dernière génération porteront cette lettre divine dans leur coeur, le youd [2] , celle dont Jésus a dit qu’elle ne serait pas supprimée « jusqu’à ce que tout soit arrivé » : « Je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota [3] (youd) ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé » - Mat.5 :18.

 
2) Autre observation : Joas et Athalie ont la même valeur numérique : 11. Les passages bibliques eux-mêmes font mention de ce chiffre : 2 Rois 11 et 2 Chron.22 (2 x 11). Qu’est-ce que cela signifie et le chiffre onze a-t-il un sens particulier [4]  ? - Oui, dans un sens négatif et dans un sens positif.

 
Le négatif du ONZE : un temps de grande difficulté – le  9/11…
Tours-Manhattan.jpgLa destruction des Tours du World Trade Center à New York est un signe remarquable de la déclaration de guerre du Terrorisme islamique à l’Humanité et particulièrement aux USA et à Israël. Or, nous pouvons facilement voir que ces tours elles-mêmes représentent le chiffre 11, que nous retrouvons même dans la date : 11/09/2001.

te (470 = 11) Ces deux lettres qui forment à elles seules un mot débutent le nom de la reine Athalie hylte. Il a comme sens : temps propice, temps karios (différent du temps qui passe) : « Malheur à ceux qui méditent l’iniquité et qui forgent le mal sur leur couche… C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel : Voici, je médite contre cette race un malheur ; Vous n’en préserverez pas vos cous, et vous ne marcherez pas la tête levée, car ces temps te seront mauvais » – Michée 2 :1-3. Durant le « temps d’Athalie » qui peut être le même que celui de l’Antichrist[5], les croyants devront comme Yéhojada agir avec prudence - les temps seront mauvais.

 
Le positif du ONZE pour un peuple déterminé : être Ses témoins !
De même que l’ennemi sera déterminé et fort durant ces temps mauvais, comme les terroristes islamiques qui sont prêts au sacrifice pour détruire le peuple juif et rayer Israël de la carte, de même le peuple de D.ieu devra aussi être déterminé et courageux. C’est le sens du mot « témoin » - en hébreu ‘Ed 
de (valeur numérique 11), prêt au sacrifice. Dans le NT, les témoins sont des martyrs, du grec marturos. Etienne (lire Actes 7) est le type même du croyant des derniers temps, prêt au sacrifice. Il est le modèle par excellence.

 « Vous êtes mes témoins (de), dit l’Eternel, vous et mon serviteur que J’ai choisi, afin que vous le sachiez, que vous me croyiez et compreniez que c’est moi : avant moi il n’a point été formé de Dieu,
 et après moi il n’y en aura point » - Esaïe 43:10 
 

« N’ayez pas peur, et ne tremblez pas… Vous êtes mes témoins : Y a-t-il un autre Dieu que moi ? Il n’y a pas d’autre rocher, Je n’en connais point » - Esaïe 44 :8

 
Il y a une dernière remarque à ce message : dans le passage d’Esaïe 43 :10, Israël est désigné comme le ‘serviteur’ et D.ieu s’adresse à « vous et mon serviteur que J’ai choisi » ! N’est-ce pas nous / les chrétiens de la dernière génération et Israël, le serviteur choisi de l’Eternel ?... Alléluia ! Le Juif et le chrétien sont destinés à résister ensemble pour finalement vaincre avec le Mashia’h. Soyons vite ces témoins !...



[1] Zacharie fut lapidé dans la cour du temple, par ordre du roi. On pense que Christ a mentionné ce martyre en parlant du sang des prophètes répandu sur la terre (Lu 11.51). Zacharie, fils de Yéhoyada, est, en effet, le seul personnage des Ecritures qui ait été assassiné entre l’autel et le temple.

[2] « Le YOUD (ou YOD) est la plus petite Lettre mais la plus puissante, d’elle toutes les autres sont parties.  Elle est la 1ère Lettre du Nom Sacré YHVH, à la verticale elle est la tête. Elle est le Germe de la Vie, la divinité au fond de chacun. La 10ème Lettre, le 10 est un nombre sacré, les 10 éléments de l’arbre de vie, les 10 commandements, les 10 doigts de la main, le 10 est le retour à l’unité, le recommencement après un cycle achevé. Yod est la Main de Dieu, la Main qui donne, qui transmet, qui agit, elle est la signature du Divin, elle est le chemin de la Pureté, elle sème » (Judaïsme)

[3] Le NT a été écrit en hébreu. Traduit en grec, le iota étant la plus petite lettre dans l’alphabet grec, a remplacé le youd.

[4] La tradition juive indique que le Onze correspond à la Délivrance finale, donc aux derniers temps…

[5] On peut penser que les 6 ans de règne de la reine Athalie, correspondent à « la dernière semaine de Daniel ». Le 7e jour, le Messie délivrera Israël…

Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement