Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 12:22

« Eglise, réveille-toi ! »

 

Le Seigneur nous étonne toujours et nous déconcerte parfois. Ses projets dépassent nos raisonnements humains. Pourquoi, par exemple, D.ieu a-t-il choisi pour succéder au roi David, son fils Salomon qui fut le fruit d’un adultère et d’un meurtre prémédité ?... Pourquoi également Bath-Sheva femme d’Urie le Héthien, fut-elle choisie parmi toutes les femmes vertueuses de David pour mettre au monde Salomon, le type du Messie-Roi, Prince de la paix du royaume millénaire ?... En fait, nous devons simplement savoir que D.ieu est miséricorde et qu’Il se plaît à faire grâce, comme Il a fait grâce à David pour son péché. De même, Il a utilisé Bath-Shéva, la femme d’un étranger.  Il a utilisé Ruth la Moabite et Tamar la prostituée qui sont à présent de la lignée davidique. D.ieu révèle qu’il n’y pas de « norme ». C’est selon Son plaisir et Sa justice…  

 

Les éléments-clés d’un drame prophétique
Comprenons les choses de D.ieu de manière prophétique car D.ieu n’agit pas par hasard. Lisons en 1 Rois 1.1 : « Le roi David était vieux… ». C’est là la première phrase du livre des Rois - le livre qui décrit la lignée des rois d’Israël et de Juda et évoque la descendance davidique ! Celle-ci nous conduit jusqu’à la venue du Messie glorieux devant régner sur la terre, en accomplissement de toutes les prophéties de l’Alliance divine. David est vieux et n’a peut-être plus tout son discernement. Mais D.ieu a laissé un homme lui rappeler ses devoirs, pour notamment préparer sa succession. Cet homme est Nathan le prophète qui justement avait été choisi pour veiller sur le fils de Bat-Shéva (2 Sam 12.25). 

 
Au courant de la conspiration d’Adonija allié avec Joab et Abiathar, Nathan va d’abord interpeller Bath-Schéva, avant d’avertir le roi David. C’est la pensée prophétique qui nous réveille ! Or comme David, Bath-Schéva semble dormir. Nathan utilise alors un stratagème « diplomatique » pour avertir le roi. Il parle d’abord à Bath-Schéva : « N’as-tu pas appris qu’Adonija, fils de Haggith, est devenu roi, sans que notre seigneur David le sache ? » - 1Rois 1.11. Puis il explique son plan à Bath-Scheva pour aborder le roi, lui rappeler ses devoirs et lui faire part de la menace de putsch d’Adonija. Bath-Schéva va donc rappeler au roi que son fils Salomon doit être son successeur. Puis Nathan interviendra pour appuyer sa demande.

 

Bath-Shéva et David
Prophétiquement dans ce contexte, Bath-Schéva représente l’Eglise, tandis que David est Israël. Nous voyons David/Israël, au soir d’une longue vie faite de dures batailles mais une vie remplie et glorieuse ayant permis à son pays d’être grand. David est rassasié de jours et l’âge aidant, il a perdu l’acuité des choses de D.ieu, notamment à propos des promesses faites sur Salomon et le Temple devant être construit. De l’autre côté, il y a Bath-Schéva la veuve du soldat d’origine païenne Urie, et qui a eu l’honneur d’être choisie pour devenir la femme du roi David. Malgré la douleur de la perte de son mari, sans doute y a-t-il en Bath-Schéva la fierté d’être le 2e personnage du royaume après David. A ce moment, elle pouvait se contenter d’être aux côtés du roi, comme première dame en quelque sorte et jouir de ce privilège.

 
Cela représente un certain contentement de soi, un endormissement et avec cela l’oubli des injonctions divines. Mais D.ieu le rappelle : David et Bath-Schéva ne sont pas la finalité de la royauté davidique ! Il y a plus. Faisons le parallèle avec aujourd’hui : l’Israël d’aujourd’hui n’est pas l’image du royaume de demain et l’Eglise actuelle, qui a une place enviable dans le cœur de D.ieu, ne doit pas oublier cependant qu’elle n’est pas la finalité. Il y a une suite, il y a un royaume qui vient, il y a un « Salomon » en la personne du Messie qui doit venir en gloire. Voilà la finalité ! Et l’ennemi le sait et nous endort. Sa stratégie sera de nous faire croire que tout est bien et que l’Eglise a accompli sa mission. Or, ce n’est pas le cas, pas encore.


Les prémices annoncent la moisson
Examinons les fêtes de l’Eternel. Elles sont au nombre de trois : Pessa’h, Shavou’ot et Soukkot. Nous savons que Soukkot est le temps de la récolte, tandis que Pessa’h est le temps des semences. Entre les deux se trouve Shavou’ot, fête durant laquelle on célèbre les prémices – « les prémices de la moisson du froment » (Ex 34.22). Il y a un ordre biblique, naturel et prophétique. Pour l’Eglise, nous sommes au temps de Shavou’ot - la Pentecôte : l’Esprit a été donné à un peuple choisi pour la propagation de l’Evangile jusqu’aux extrémités de la terre – voilà la mission de l’Eglise dont parlent les Evangiles. Mais l’Eglise actuelle issue des nations ne représente en fait que les prémices d’une récolte à venir… au temps de Soukkot !!

 Or, depuis 1967 et selon la parole du Seigneur (Luc 21.24), le « temps des nations » est terminé - Israël est à nouveau sur sa terre. Le temps des nations a fait place au temps messianique. Aujourd’hui le mandat de l’Eglise a changé selon le temps kaïros. Comme Jean-Baptiste a été appelé à préparer le chemin du Seigneur, nous sommes appelés à préparer le chemin du Roi qui vient à Jérusalem pour établir Son royaume : voilà la mission ultime - « Alors la gloire de D.ieu sera révélée sur toute chair » - Esaïe 40.5.

 
Certains diront : « Mais les Evangiles ne parlent que d’une mission, celle d’évangéliser la terre ». C’est vrai, et D.ieu ne se contredit pas, car toutes les promesses des prophètes mentionnent la venue du Royaume millénaire. Ces promesses pour le temps à venir dans l’AT sont la Parole de D.ieu, et dans le livre de l’Apocalypse, ce mandat est révélé comme une mission qui concerne tous les chrétiens. L’objectif est l’humanité toute entière – « … et la terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel » - Esaïe 11.9.

 

Salomon le 7e fils, et la 7e trompette de l’Apocalypse
Il est intéressant de voir que Salomon est le 7e fils de David. En Chron 3, David a vu naître 6 fils durant son règne à Hébron, issus de différentes épouses : Amnon, d’Achinoam – Daniel, d’Abigaïl – Absalom, de Maaca – Adonija, de Haggith – Schephatia, d’Abithal et Jithream, d’Egla. Ensuite, il est dit qu’à Jérusalem David eut 4 fils de Bath-Schéva et 9 autres sans que les épouses ne soient mentionnées. Ne sont pas comptés les fils des concubines. Selon ces descriptions, Salomon est donc le 7e fils et le 1er à être né à Jérusalem.

 
Comparons avec Apo 11.15 révélant l’annonce du Royaume millénaire par le 7e coup de trompette :

« Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Messie ; Il régnera aux siècles des siècles ».

 
La 7e trompette prophétise le début du règne messianique sur la terre et la soumission des nations au Seigneur. Nous connaissons ces choses : Apo 19 à 21 parle de la venue glorieuse du Messie avec ses armées et tous les saints. Nous ne pouvons ignorer cela.

 

La source de Roguel et la source du Guihon
Revenons à 1 Rois. Adonija était l’homme qui voulait renverser le trône comme l’avait tenté son frère Absalom. L’ennemi de nos âmes tente tout pour s’opposer aux plans divins en menaçant Israël de destruction et en l’endormant par des projets humanistes. Sommes-nous conscients de ces menaces qui pèsent sur l’établissement du Royaume millénaire et l’avènement du Messie d’Israël ? Prions-nous à ce sujet ?... Nous sommes actuellement dans les derniers temps et le diable emploie toutes ses forces pour aveugler à la fois Israël et l’Eglise.

 
Adonija était « très beau de figure ». Voilà comment le diable agit : il présente des projets séduisants ! Pour Israël, ce sera le partage du pays en deux états et la division de Jérusalem. Pour l’Eglise, ce sera une belle théologie, celle de l’enlèvement par exemple, qui nous dispense de prière pour Israël, ou l’a-millénarisme et la pensée que nous sommes déjà dans le Millenium ; cela signifie que l’Eglise « règne » à la place de Christ et que l’avènement du Messie sur la terre est une allégorie ! Ce sont des théologies diaboliques.

 
Adonija et ses complices allèrent à la source de Roguel pour faire des sacrifices sur la pierre de Zo’heleth (1 Rois 1.9) et célébrer l’onction royale. Zo’heleth ou za’hal signifie serpent, qui rampe. Et Roguel est le terme désignant des espions, on pourrait traduire Ein Roguel - la source des conspirateurs. Par contre, c’est à la source de Gui’hon que David demandera aux siens de oindre Salomon et de le proclamer roi. Gui’hon a pour sens : eau jaillissante ! Quelle différence. Choisissons entre le serpent aidé de ses conspirateurs et l’Esprit qui jaillit comme la source du Gui’hon ! L’Esprit aspergera le monde entier qui sera sous la domination du Roi et fils de David, venant bientôt régner sur la terre. Alléluia !


Etre un peuple prophétique
En ces jours, le Seigneur demande à son Eglise d’être des NATHAN qui avertissent le monde de l’avènement du grand Roi. Des Nathan qui soient fidèles au roi et bénissent Israël, et qui avertissent l’Eglise des manigances du diable et de ses séductions.

 
Bath-Schéva est littéralement « la fille de la promesse ». Or, les promesses de l’Eternel sont inscrites dans la Parole. Les voici : le Messie viendra poser Ses pieds à Jérusalem, d’où Il règnera ; Il replacera Israël à la tête des nations et jugera celles-ci ; Il établira Sa domination sur toute la terre et l’Esprit saint se déversera, faisant de ce réveil le plus grand de l’histoire humaine. Ce sera la récolte promise, une fête de Soukkot bénie et grandiose. Et tandis que l’Ennemi de nos âmes sera jeté dans l’abime afin qu’il ne séduise plus personne, les nations viendront à Jérusalem adorer le Roi des rois.

Voilà le projet de l’Eternel. Qu’il soit nôtre !...

 

Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Message prophétique