Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 14:53

20050220_v.jpgC’est à la suite d’une exhortation pour un engagement total du chrétien dans sa foi, que Jésus nous donne des détails concernant Sa gloire prochaine, dans l’Evangile de Matthieu – Mat.16 :24-27. Dieu nous dit en somme : « Il y a une suite, ne baissez pas les bras, tenez bon ! La consécration de votre vie, la poursuite du salut de votre âme, ouvre la porte à un horizon encore plus grandiose, lié à ma gloire sur terre ! »

« Oui, le Fils de l’homme va venir avec Ses anges, dans la gloire de son Père. Alors il récompensera chacun selon ses actions. Je vous le dis, c’est la vérité : quelques-uns ici ne mourront pas avant de voir le Fils de l’homme venir comme roi » - Mat.16 :27-28

 

Le Royaume à venir sur la terre
On peut se demander, suite à ce verset, qui parmi les disciples ont eu ce privilège de voir la gloire du Fils dans Son ministère royal ?... Il s’agit bien de Son Règne sur la terre. Nous le prions dans la prière du Notre Père : « Que ton règne vienne, sur la terre comme au ciel… ». Cela correspond bien à la volonté de voir régner Dieu sur terre.

 
C’était une vraie question pour les apôtres, selon Actes 1 :6. Ils demandèrent au Seigneur ressuscité : « Est-ce en ce temps-là que tu rétabliras le royaume d’Israël ? ». Jésus répondit : « Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de Sa propre autorité ». Evidemment, Jésus ne pouvait pas leur dire qu’il passerait encore de nombreux siècles avant Sa venue glorieuse…

 

Sur la montagne de la transfiguration
Lisons le chapitre suivant – Mt.17 :2 : « Sous leurs yeux, Jésus fut transfiguré. Son visage brilla comme le soleil et ses vêtements deviennent blancs comme la lumière ». C’était six jours après la promesse de Jésus que certains des disciples Le verraient glorieux. Les heureux élus sont donc les trois pécheurs : Pierre, Jacques et Jean. Ils sont transportés dans une vision de gloire. Nous voyons la Schekhinah : « Comme il parlait encore, une NUEE lumineuse les couvrit », c’est la Nuée de gloire. Et nous entendons le Père, le Tout-puissant : « …une VOIX fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui J’ai mis toute mon affection : écoutez-le ! Lorsqu’ils entendirent cette VOIX, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d’une grande frayeur ».

 
Imaginons la scène, et réalisons ceci : lorsque nous verrons le Messie dans Sa gloire, nous tomberons de frayeur, face contre terre ! Le Seigneur ne sera plus le « petit enfant né dans une crèche ». Il viendra comme un Roi puissant, un Juge : « Il rendra à chacun selon ses œuvres » - Mat.16 :27. Il y a une suite glorieuse au temps et au ministère de l’Eglise et nous avons à nous préparer à être transfigurés et revêtus de gloire. C’est dès maintenant que nous devons nous préparer. Anticipons ce temps et ne soyons pas effrayés.

 

Les éléments du Royaume à venir
Deux personnages apparaissent dans cet événement glorieux de la Transfiguration : Moïse, le conducteur du peuple juif et Elie, le grand prophète aux nombreux miracles. Nous avons donc sur la montagne les éléments qui composeront le Royaume à venir : avec le Roi, il y a les rachetés d’Israël et ceux de l’Eglise. Moïse incarne Israël, tandis que le prophète qui n’est pas passé par la mort, incarne les rachetés de l’Eglise. Jean-Baptiste dans le NT avait « l’esprit et la puissance d’Elie » - Luc 1 :17. On pourrait aussi dire que les trois premiers apôtres appelés au service du Maître (Mt.4 :21), Pierre, Jacques et Jean, représentent les élus qui sont déjà « sur la montagne », choisis de Dieu mais non encore glorifiés, tandis que la foule en bas de la montagne représente la multitude devant être amenée à Le reconnaître.


Il fallait que les apôtres voient la gloire du Roi. Ont-ils compris ? Le comportement de Pierre révèle que non, puisqu’il propose prosaïquement une tente pour chacun… Mais ce texte est important pour tout chrétien qui aujourd’hui a une vue plus générale des plans divins. Les apôtres ne pouvaient pas comprendre. Deux mille ans après, alors que « le temps des nations est terminé » (Luc 21 :24), nous pouvons saisir que la venue du Roi destiné à asseoir le « Royaume à venir », est vraiment proche.  

 

Mo-se-et-Elie.jpgElie « rétablira toutes choses » - un ministère actuel
A la question des apôtres sur la venue d’Elie comme le souligne les scribes, Jésus répond – Mt.16 :11 : « Il est vrai qu’Elie doit venir et rétablir toutes choses ». Elie représente bien le Seigneur de gloire ? Oui, mais il ne s’agit pas du Seigneur dans son humiliation, mourant sur une croix et portant les péchés du monde, mais du Seigneur revêtu de Sa gloire, venu pour régner et juger. Du temps des apôtres, Jean-Baptiste incarna Elie le Tischbite (v.13). Et nous pourrions dire que notre ministère aujourd’hui est à l’image de Jean-Baptiste. Il prépara le « chemin du Seigneur », et nous sommes amenés à « préparer le chemin du Roi ». Nous devons donc œuvrer avec l’Esprit d’Elie, afin de « préparer au Seigneur un peuple bien disposé » - Luc 1 :17. 

 
C’est ce que révèle Esaïe 40 : « Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l’Eternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu… Que toute vallée soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées ! … Alors la gloire de l’Eternel sera révélée ». C’est notre temps aujourd’hui de préparer le peuple, l’Eglise, à anticiper la venue du Roi, de soumettre nos comportements, nos pensées, et aussi d’enlever les pierres ou d’abaisser les montagnes. Ces pierres ou ces montagnes peuvent être des théologies erronées, ou de fausses conceptions chrétiennes. A l’égard d’Israël, on peut dire que « préparer le chemin » équivaut à balayer la haine et l’antisémitisme et préparer le cœur du peuple juif à accueillir son Messie.

 

Renouvellement et rétablissement de toutes choses
Nous savons que le Seigneur va rétablir le Royaume d’Israël. Il y a en fait deux termes dans le NT qui sont utilisés pour parler du Royaume à venir consistant à un retour à des choses anciennes et nouvelles à la fois :

* Renouvellement – paliggenesia = nouvelle création, nouvelle naissance 

* Rétablissement – apokatastasis = restauration à l’état initial, guérison, retour à la théocratie

 
1) Rétablissement : En Actes 3 :21, l’apôtre Pierre dans son grand discours de Pentecôte, précise :

« … afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie Celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit accueillir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois ».

 
Actes 3 :21 se réfère aux paroles des prophètes, assurant la réalisation des promesses. Esaïe 2 et 11, Michée 4, Jérémie 33, Ezéchiel 37, Zach.14, le mentionnent. Il est question du temps de Paix enfin établi sur la terre, la Justice régnant sous l’autorité du Mashia’h, demeurant à Jérusalem sur le « trône de Sa gloire ». Notons les étapes énoncées : Jésus est monté au ciel, revenant dans Sa gloire à la Droite du Père, et au temps prévu, Il rentrera dans Son nouveau ministère : rétablir le royaume d’Israël, selon Actes 1 :6 et 11. 
 

« La terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.
En ce jour, le rejeton d’Isaï sera là comme une bannière pour les peuples.
Les nations se tourneront vers Lui, et la gloire sera sa demeure »
- Es.11 :9-10

« L’Eternel sera le juge des nations, l’Arbitre d’un grand nombre de peuples.
De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes :
une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre »
- Es.2 :4

« Et il arrivera que tous ceux qui resteront de toutes les nations qui seront venues contre Jérusalem, monteront d’année en année pour se prosterner devant le Roi,
l’Eternel des armées, et pour célébrer la fête des Tabernacles »
- Zach.14 :16

 
2) Renouvellement : En Matthieu 19 :28, le Seigneur parle du ministère qui incombe à « ceux qui L’ont suivi ». Le verset indique que le Fils de l’homme régnera à Jérusalem dans Son Temple, selon Zacharie 14, et que les apôtres auront un rôle de Juges. En effet, il est dit en Es.1 :26, que Dieu rétablira « les juges tels qu’ils étaient autrefois, et les conseillers, tels qu’ils étaient au commencement ».

« Jésus leur répondit : Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l’homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur le trône de Sa gloire, vous qui m’avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d’Israël » - Mat.19 :28.

 
Nous croyons aussi que ce renouvellement se fera dans les cœurs : Dieu va renouveler Israël, accomplissant Ses promesses et Sa bénédiction sur Son peuple. Il leur donnera un cœur et un esprit nouveau – Ez.36 :26.

« En un jour, J’enlèverai l’iniquité de ce pays (Israël) » - Zach.3 :9
« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où Je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle… Je mettrai ma loi au-dedans d’eux » - Jér.31 :31-33

 Nous voyons par ce verset avec beaucoup d’autres, que Dieu agira en Son nom. C’est Lui qui se révèlera.

 

Jusqu’au bout !

 « Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps, Celui qui doit venir viendra, et Il ne tardera pas. Et mon juste vivra par la foi ; mais s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme ».

 
C’est la parole de Hébreux 10 :36-39 pour l’Eglise : le Seigneur nous exhorte dans les temps de la fin à saisir et à mettre en oeuvre deux qualités essentielles qui nous conduiront à la victoire :

 
1)  La persévérance – C’est le 1er mot d’ordre : persévérance ! C’est une qualité indispensable à développer aujourd’hui, car comme « les vierges sages » (Mat.25), nous devons nous accrocher et veiller à ce que l’onction (l’huile) soit toujours sur nos vies, c’est à dire la permanence de la Présence de Dieu en nous. Jacques nous dit : « Il faut que la persévérance (ou patience – même mot grec hupomoné)  accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien » - Ja.1 :4. Dieu nous veut parfaits et accomplis, et désire que nous allions jusqu’au bout, quelques soient les difficultés ou épreuves. Au contraire de nous décourager, celles-ci doivent nous stimuler. L’ennemi fait son travail, et agit pour nous empêcher d’atteindre le but, mais c’est à nous de glorifier Dieu, en persévérant jusqu’à la ligne d’arrivée, sans faillir.

 
2)  La foi – L’apôtre ajoute un 2e mot d’ordre : la foi ! Ce n’est pas la foi qui sauve, c’est celle qui donne la capacité d’aller jusqu’au bout : croire l’impossible ! C’est la nécessité d’avoir des convictions solides et bien ancrées. Le chapitre 11 est le chapitre de la foi par excellence. Plusieurs des hommes cités dans ce chapitre des « héros de la foi » ont payé de leur vie leurs convictions. Certains n’ont même pas obtenu les choses qui leur étaient promises (Héb.11 :13 et 39), comme Moïse qui n’est pas entré dans le pays, mais « ils les ont vu de loin », et n’ont pas été frustrés. Ils savaient qu’ils avaient rempli leur mission. Devoir accompli ! Un autre prendra le relais, et Dieu lui déclarera comme en  Mt 25:21 et 23 : « C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose… entre dans la joie de ton maître ».  

 
Les témoins dans le ciel nous observent et nous encouragent ! C’est comme dans un stade, lorsque nous voyons sur les gradins les spectateurs applaudir les coureurs près de la ligne d’arrivée. Courons comme ces athlètes, dit l’apôtre, fixons les yeux sur le Seigneur et encourageons-nous mutuellement.

 
« Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, qui suscite la foi et la mène à la perfection…»
- Héb.12 :1-2


Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement