Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 16:43

medium-lazare.jpgLazare, un type d’Israël

Maintenant considérons l’aspect prophétique : Lazare est un type d’Israël. En hébreu, Lazare-Eléazar signifie: « Dieu le secours ». Comme pour nous chrétiens, Israël ne peut s’appuyer que sur l’Eternel. La résurrection de Lazare a un sens prophétique : elle parle de la résurrection d’Israël. Elle est « pour la gloire de Dieu ». Ezéchiel 37 (12-14) en est une illustration : « Voici, J’ouvrirai vos sépulcres, Je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et Je vous ramènerai dans le pays d’Israël. Vous saurez que Je suis l’Eternel, lorsque J’ouvrirai vos sépulcres, et que Je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple ! Je mettrai mon Esprit en vous, et vous vivrez ; Je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Eternel, J’ai parlé et agi, dit l’Eternel »

 
Quelles sont les étapes de cette résurrection ? - le Retour sur la terre et le rétablissement d’Israël comme nation (v.21) – La venue du Saint-Esprit en eux, leur purification et leur Rédemption (v.23) – la Félicité du peuple avec à sa tête le MESSIE-ROI (v.24). Le dernier verset résume cette félicité avec présence du Messie dans le temple : « Je traiterai avec eux une alliance de paix, et il y aura une alliance éternelle avec eux ; Je les établirai, Je les multiplierai, et Je placerai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours. Ma demeure sera parmi eux ; Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Et les nations sauront que Je suis l’Eternel, qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera pour toujours au milieu d’eux.». Remarque-t-on le nombre de fois où « Je » est mentionné ? C’est Dieu qui fait tout cela, comme c’est Jésus qui ressuscite Lazare.

 

Les pleurs de Marie sur Lazare / Israël
Joël 2 :17 dit : « Sonnez de la trompette en Sion ! Publiez un jeûne, une convocation solennelle ! Assemblez le peuple, formez une sainte réunion ! Assemblez les vieillards, assemblez les enfants, même les nourrissons à la mamelle ! Que l’époux sorte de sa demeure, et l’épouse de sa chambre ! Qu’entre le portique et l’autel pleurent les sacrificateurs, serviteurs de l’Eternel, et qu’ils disent : Eternel, épargne ton peuple ! Ne livre pas ton héritage à l’opprobre, Aux railleries des nations ! Pourquoi dirait-on parmi les peuples, où est leur Dieu ? L’Eternel est ému de jalousie pour son pays, et Il épargne son peuple ».

 
Nous sommes dans des temps d’accouchement pour Israël, et nous avons un choix : soit de regarder comme à la télé une histoire, celle d’Israël et des derniers temps qui seront des temps de colère et de jugement, soit être à côté de l’accouchée, et avec Jésus, prendre sa main, ressentir sa douleur. NE soyons pas spectateurs ! N’ayons pas une foi raisonnable comme Marthe. Il importe peu au Seigneur que nous ayons la connaissance, Il veut que nous ayons le cœur.

 

Les pleurs prophétiques de Jésus
Jésus a pleuré sur Jérusalem. Luc 19 :41 « Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, et dit : Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix ! ». Jésus savait que Jérusalem allait être détruite, comme le Temple, et que les Juifs allaient mourir (un million de morts !), qu’ils allaient être dispersés ou emmenés en esclavage.

 
Voilà le bon comportement face à la douleur du peuple juif ! Israël est un mystère (Rom.11 :25), et les persécutions qu’ils ont endurées durant 2000 ans ne peuvent qu’émouvoir notre cœur. La souffrance du peuple juif est une souffrance pour Dieu. Quelle a été la réaction de Jésus devant Jérusalem ? Il a pleuré…

 

Marie joint le geste à l’intuition
L’onction de Marie a une portée symbolique. Elle saisit intuitivement le sens de la venue du Seigneur sur la terre. Elle sait, pour la mort de Jésus et pour la royauté messianique. Sans doute est-ce par l’Esprit, mais là est la différence : celle de laisser le Saint-Esprit agir librement en nous, et celle d’essayer de Le contrôler, d’agir par nous-mêmes, dans la chair ! C’est le problème de Marthe. Elle a le sens du devoir, du service et de l’hospitalité, elle a la foi, mais Dieu veut plus, Il veut la folie de notre cœur ! Et le Saint-Esprit pourra s’emparer de nous et faire de nous de vrais témoins qui vont toucher les cœurs. Les Juifs étaient tous autour de Marie, car elle était animée de l’Esprit…

 
« Votre destinée est de briller dans les ténèbres ! »
Un frère américain prêchait récemment à Jérusalem. Il a derrière lui 40 à 50 ans de ministère. Il commentait la mort du chrétien arabe, Khader Ayyad, 32 ans, récemment assassiné à Gaza. Il expliquait qu’on l’avait autopsié et que son taux d’adrénaline s’est révélé très faible, alors qu’il avait été torturé. Cela signifiait que, comme Etienne qui fut lapidé et qui mourut paisiblement, les yeux tournés vers le ciel, Khader, semble-t-il, mourut également paisiblement. Ce frère représente comme tous les chrétiens qui meurent à cause de leur foi, une semence vivante pour le réveil. C’est la vraie semence des martyrs.

 
Ce frère américain parlait des temps de difficultés auxquels nous allons être soumis. Il est vrai qu’un enseignement court actuellement dans les églises sur le fait que « nous serons enlevés avant la Tribulation ». Est-ce sérieux ? Allons enseigner cela en Chine et dans les pays islamiques où les chrétiens sont emprisonnés, ceux-ci auront peut-être le courage de sourire et ils qualifieront cette théologie de ‘théologie de complaisance’ !

 
Et le frère d’exhorter l’assemblée : « Votre destinée est de briller dans les ténèbres ! Lorsque les ténèbres seront de plus en plus grandissantes dans le monde, dit-il, Dieu fera grandir davantage encore la lumière. Ce sera au travers de chrétiens disposés à souffrir. Leurs visages seront des lumières et révèleront la gloire de Dieu. Etes-vous prêts ?... », disait-il. Il suffit de lire les Actes des Apôtres pour voir que la première Eglise avait été forte à cause de la persécution, ou « grâce » à elle. C’est avec les épreuves que le Seigneur nous épure, nous prépare pour entrer dans la Jérusalem céleste. C’est alors qu’Il nous revêtira d’habits de fin lin. 

 

La théologie de l’Enlèvement : complaisante !
La théologie de l’Enlèvement est dangereuse : 1) elle laisse penser qu’Israël se débrouillera tout seul et que nous n’avons pas à nous intéresser à ce que Dieu fait dans cette partie du monde, et 2) que nous n’avons pas besoin de nous armer en préparation des ténèbres venant sur le monde… Cela rejoint l’idée que l’Eglise d’aujourd’hui, du moins une partie, ressemble à l’Eglise de Laodicée qui se croit riche et qui est en fait suffisante et orgueilleuse. Ce type d’Eglise ne tiendra pas devant la colère de Dieu devant venir sur le monde. Les épreuves, les calamités et la persécution existent déjà, selon les pays. Il n’y a jamais eu autant de chrétiens persécutés au milieu des nations.

 

Lazare ressuscité – Israël restauré
Lazare est ressuscité. Jésus lui a commandé de sortir du tombeau, alors que Marthe disait qu’il « sentait déjà, étant mort depuis 4 jours ». Soyons attentifs à ne pas ressembler à Marthe en doutant et ne croyant pas au surnaturel de Dieu, c’est une attitude dangereuse. Lazare sortit à la voix du Maître et Créateur de l’univers. Ne croyons-nous pas que Dieu a fait entendre Sa voix le 29 novembre 1947 en incitant les nations à créer un Etat pour le peuple juif ? Après la Shoah et  plus de 6 millions de morts – un génocide sans égal dans l’Histoire humaine – alors que personne n’y croyait, le 29 novembre 1947, l’Assemblée générale des Nations unies approuve la création d’un État juif dans la Palestine d’alors. C’est un coup de tonnerre magistral de Dieu en faveur du peuple juif, exilé et hors de sa terre depuis 2000 ans.

 
Jésus dit : « Déliez-le et laissez-le aller ! ». C’est à nous de délier Lazare, tout en lui laissant sa liberté. C’est à nous d’être présents pour aider Israël à retrouver la terre des vivants, sa terre, à l’aider à ce qu’il retrouve toutes ses forces et soit un témoignage pour les nations.

 
Le chrétien qui a un « cœur de Marie », un cœur élargi, dilaté, a sa place en Israël ou « sur les murailles de Jérusalem », spirituellement. Comme Ruth à Naomi, nous pourrons dire à Lazare / Israël : « Où tu iras, j’irai, où tu demeureras, je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu, où tu mourras, je mourrai, et j’y serai enterré… ». Ruth 1 :16.

 

Prêts pour la venue du MESSIE-ROI !
Ces jours-ci a eu lieu un tremblement de terre en Israël, l’épicentre étant à la Mer morte ! Bien évidemment, cela nous rappelle la prophétie de Zach.14, liée à Ez.47. Ce tremblement de terre bouleversera non seulement Israël mais tout le monde religieux, car certainement les 3 lieux saints, les Mosquées sur le Mont du Temple pour l’Islam, le Kotel pour les Juifs et le Saint-Sépulcre pour la plupart des chrétiens, seront détruits. Soyons donc prêts pour ces temps difficiles… et glorieux ! Ce sera une autre Résurrection pour le monde, avec la venue du Mashia’h venant établir Sa royauté à Jérusalem, pour un Royaume sur la terre entière.


Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement