Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 13:50
… et à propos de l’esprit de Jézabel


Textes
: 2 Rois 11 et 2 Chron.22

L’histoire de Joas est particulièrement intéressante parce qu’elle nous parle de la fin des temps et de la révélation du Roi et de l’ennemi qui s’y oppose. C’est comme une parabole qui révèle un temps prophétique, avec notamment le personnage incarnant l’esprit de l’Antichrist, au travers d’une femme, Athalie. Dans cette histoire, D.ieu va utiliser trois personnes bien précises pour faire aboutir Ses projets – dans l’ordre d’arrivée : Yéhosheva, Joas (ou Yoas) et Yéhoyada, en hébreu - ebvwhy, vawy, edywhy. Yéhosheva signifie D.ieu a juré, Joas, D.ieu a donné, et Yéhoyada, D.ieu connaît, tandis qu’Athalie veut dire D.ieu affligé. Nous verrons dans une deuxièmement partie que Joas a un grave défaut de caractère qui est en soi un enseignement pour nous, chrétiens de la dernière génération.

 
Le contexte des rois d’Israël et de Juda

Le contexte historique est compliqué car les rois portent le même nom en Juda et en Israël (il y a deux Joram et deux Achazia et même deux Joas). Athalie est la fille de Jézabel et du roi d’Israël Achab, et son mariage avec Joram, roi de Juda, a permis une alliance entre le nord et le sud. Pour conserver le pouvoir, elle fera périr la famille royale de Juda et exercera son règne despotique. Toute la famille royale du roi d’Israël avait déjà péri sous les coups de Jéhu, qui avait été l’instrument de D.ieu (cf 2 Rois 9) à l’encontre notamment de Achab et Jézabel. Achazia était le fils d’Athalie et de Joram, et il avait 22 ans lorsqu’il devint roi à Jérusalem : il régna 1 an - 2 Rois 8 :26. Joram (fils de Josaphat), lui, avait régné 8 ans à Jérusalem (2 Rois 8 :17), et il avait encouru la colère de D.ieu pour avoir « marché dans les traces d’Achab ».


beatus-manchester-prostituee-bete.jpgTout cela démontre une époque trouble où les rois de Juda et d’Israël sont entremêlés par des mariages, l’idolâtrie des rois d’Israël déteignant sur les rois de Juda. Deux femmes ont une forte influence à cette époque : la femme d’Achab, Jézabel, et sa fille Athalie. Elles reflètent toutes deux l’esprit de l’Antichrist. Jézabel est particulièrement l’ennemi des prophètes. Il faut savoir que le prophète Elie avait passé au fil de l’épée les 450 prophètes de Baal, amis de Jézabel !  Jéhu, de son côté, ne fit pas de quartier dans son zèle pour l’Eternel, exécutant les familles royales de la maison d’Achab (notamment en faisant couper la tête des 70 fils d’Achab) sans état d’âme. Jéhu massacra aussi tous les prophètes de Baal, en se faisant passer pour un converti au cours d’une fête en l’honneur de leur idole - 2 Rois 10 :18-28…

 
La femme, ivre du sang des saints…
Athalie faisant périr toute la famille royale de Juda sauf un, essayant d’éliminer définitivement la lignée davidique (et celle du Messie), nous rappelle Apo.17 qui décrit l’arrivée diabolique à la fin des temps de « la femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus » (= des Juifs et des chrétiens authentiques). Elle chevauche la bête écarlate, et sur elle sont inscrits des noms de blasphème. Tous deux représentent l’association de la Bête et de la Prostituée – la Babylone politique et la Babylone religieuse. De nos jours, l’on voit se développer à l’encontre d’Israël et des chrétiens qui soutiennent Israël, une organisation de plus de 340 églises, dénominations et communautés dans le monde, regroupant quelques 550 millions de chrétiens. Il s’agit du Conseil Œcuménique des Eglises – le COE (WCC en anglais). Avec le COE, a été mis en place depuis 2002 un « Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI), pour mettre fin à l’occupation illégale de la Palestine » (!). Il est intéressant de noter que WCC (COE) en hébreu oow, donne en valeur numérique : 6, 60, 60 qui rappelle étrangement un code que l’on retrouve dans l’Apocalypse…

 
Athalie, la tueuse de vision !
Athalie a le même esprit que sa mère Jézabel. L’esprit de Jézabel est un esprit fort. Il hait les prophètes, notamment ceux qui ont l’onction d’Elie[1]. Sa sphère de nuisance se situe dans l’Eglise pour usurper le pouvoir, tenter de détruire ou discréditer les ministères par la manipulation et le mensonge (1 Rois 21 - l’histoire de la vigne de Naboth), et aussi par l’impudicité et le péché sexuel (cf Apo. 2 :20) – Baal et Astarté, ses coéquipiers diaboliques, sont ses deux idoles, des puissances qui s’attaquent aux croyants[2]. Elie a combattu avec succès ces deux puissances.  

 
Athalie est une tueuse. Elle voulait éliminer toute la famille royale de Juda pour régner en despote. C’est l’Esprit de Jézabel qui veut prendre le pouvoir en éliminant l’autorité légitime. Mais il y a quelque chose de spécifique avec Athalie. Athalie veut tuer la semence royale, la lignée davidique, celle du Messie. Le Seigneur en ces derniers temps sème des semences pour « préparer le chemin du Messie ». Le passage de 2 Rois 11 nous révèle la cible d’Athalie : « la race royale ». Or, la race (zera) en hébreu, c’est aussi la semence ! Dieu a mis des semences dans le cœur de la dernière génération, celle de Joas ! C’est la vision de l’Eternel pour nous conduire à la divine Semence de D.ieu qui est le Messie, appelé aussi « Germe » :

« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où Je susciterai à David un germe juste ; Il régnera en roi et prospérera, Il pratiquera la justice et l’équité dans le pays (Israël) » - Jér.23:5, 15 ; Es.4 :2 ; Zach.3 :8 ; 6 :12

 
Athalie veut tuer toute semence qui a été placée par D.ieu dans le cœur des chrétiens. C’est la vision que D.ieu donne pour bénir Israël et préparer le chemin royal du Messie qui est l’objet de la haine d’Athalie. Le but ultime d’Athalie est de tuer la vision d’Israël, en écartant ou disqualifiant les visionnaires. Connaissant sa stratégie, nous pouvons la contrer et mener à terme les projets que D.ieu place en nos coeurs.

 
Le survivant du massacre de la famille royale
Revenons à l’histoire de Joas, survivant de la famille royale de Juda – selon 2 Rois 11 et 2 Chron.22 :

« Athalie, mère d’Achazia, voyant que son fils était mort, se leva et fit périr toute la race royale de la maison de Juda. Mais Joschabeath, fille du roi, prit Joas, fils d’Achazia, et l’enleva du milieu des fils du roi, quand on les fit mourir » - 2 Chron.22 :10

 
Résumons : Athalie est la mère d’Achazia ayant régné une année avant d’être tué par Jéhu. Achazia avait « marché dans les voies de la maison d’Achab, sa mère lui donnant des conseils impies » (2 Chron.22 :3). Achazia (ou Joachaz, selon 2 Chron.22 :17) était le seul fils vivant car, D.ieu avait châtié Joram son père qui marchait dans les voies de la maison d’Achab et qui avait tué tous ses frères « meilleurs que lui » (2 Chron.22 :4, 13). A la nouvelle de la mort d’Achazia, Athalie n’a alors qu’une idée, celle de faire mourir la famille royale (devant être les petits-enfants du roi Josaphat) pour régner en maître sur Jérusalem. C’est ce qu’elle fera durant 6 ans. Prophétiquement on peut penser que ces 6 années sont la dernière semaine des temps de la fin durant laquelle l’Antichrist règnera.

 
La princesse Yéhocheva sauve le roi !
Un petit-fils de Josaphat fut grâce à D.ieu préservé, mis à l’écart de la folie meurtrière d’Athalie. D.ieu avait mis de côté « un reste » en la personne du petit Joas. Celle qui le sauva était la propre fille du roi, Yéhocheva qui signifie « D.ieu a promis, a juré ». Quel nom magnifique ! L’Eternel avait en effet promis à David que sa descendance serait assurée à perpétuité ! « Ton trône et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi » - 2 Sam.7 :16. Les promesses de D.ieu s’accomplissent toujours et Sa fidélité est sans faille, amen !


enfants-juifs.jpgIl y a quelque chose de soudain et de violent dans le massacre de la famille royale : quand Athalie apprit la mort de son fils, « elle se leva… », et agit pour tuer. De tels massacres ont déjà eu lieu dans l’Histoire, toujours de manière terriblement efficace. Moïse a été le seul rescapé de sa génération, les enfants mâles furent en effet noyés dans le Nil sur ordre de Pharaon (Ex.1 :22), les parents de Jésus ont dû fuir en Egypte sachant providentiellement les intentions meurtrières d’Hérode, et durant la Shoah, 1,5 millions d’enfants juifs on été gazés et brûlés dans les fours crématoires… Aujourd’hui, on voit avec l’avortement dans le monde (et notamment en Israël), avec la politique démographique chinoise[3], et la croissance incroyable du phénomène homosexuel, que l’Ennemi essaie par tous les moyens de contrecarrer les plans de D.ieu et s’opposer à la venue du Mashia’h.

 
A Jérusalem a eu lieu fin juin la Convention Internationale de Jeunes « One Thing » qui veulent s’engagent dans l’armée de D.ieu et se tenir « sur la brèche ». C’est une certitude pour les Intercesseurs qui prient sur les murailles de Jérusalem, que cette génération est la dernière ! Elle est précieuse ! Dieu lève une armée de jeunes (et moins jeunes) qui s’engagent pour l’Eternel et désirent participer aux projets divins des derniers temps, notamment pour soutenir Israël et accueillir le Roi des rois. Le Psaume 102 nous le rappelle, c’est le temps (cf Luc 21 :24) :

« Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion ; Car le temps d’avoir pitié d’elle, Le temps fixé est à son terme ;
Car tes serviteurs en aiment les pierres, ils en chérissent la poussière.
Alors les nations craindront le nom de l’Eternel, et tous les rois de la terre ta gloire.
Oui, l’Eternel rebâtira Sion, Il se montrera dans sa gloire.
Il est attentif à la prière du misérable, Il ne dédaigne pas sa prière.
Cela est  écrit pour la génération dernière, et le peuple qui sera créé célèbrera l’Eternel »

 
Des Yéhocheva et des Déborah…
Deborah-2.jpgLe Seigneur recherche des « Yéhocheva » ! Ce sont des femmes de courage qui osent tenir tête à l’Ennemi et sont comme des lionnes lorsqu’il est question de veiller sur la venue de l’Epoux. Yéhocheva est semblable à Esther, à Yaël qui tua Sisera, et à Déborah de la tribu d’Issacar. Ces derniers jours, un enseignement était donné à Jérusalem à Souccat Hallel, « the understanting of times » - la compréhension des temps pour les derniers jours –  sur la nécessité de prier pour les filles d’Issacar, qui, à l’instar de Déborah, sont des mères en Israël. Les enfants d’Issacar appellent les peuples sur la montagne, sur la montagne de Sion. Ils ont « l’intelligence des temps » - 1Ch 12:32. Le Seigneur a besoin d’eux aujourd’hui.

 
Fin d’Athalie et honneur au roi !
Pour finir l’histoire, Yéhojada le sacrificateur avec l’aide de ses fils, avec beaucoup de courage, prit la décision de chercher les Lévites de Juda, en ayant au préalable convaincu les chefs de l’armée de s’allier avec eux. Avec toute une mise en scène destinée à tromper Athalie, Yéhojada put oindre Joas, le faisant roi. On mit sur lui le diadème et le témoignage, et le peuple acclama le roi ! Les projets de l’Eternel s’étaient accomplis, Athalie vaincue.

« Athalie entendit le bruit du peuple accourant et célébrant le roi, et elle vint vers le peuple à la maison de l’Eternel. Elle regarda. Et voici, le roi se tenait sur son estrade à l’entrée ; les chefs et les trompettes étaient près du roi ; tout le peuple du pays était dans la joie, et l’on sonnait des trompettes… Athalie s’enfuit aux écuries du roi … c’est là qu’ils lui donnèrent la mort  » - 2 Chron.23 :12-15.


[1] L’onction d’Elie mérite un vrai message. Mal.4 :6 dit qu’Elie « ramènerait le cœur des pères à leurs enfants » : selon Luc 1 :17, Jean-Baptiste l’a accompli. Par contre, « ramener le cœur des enfants (l’Eglise) à leurs pères (Israël) » nous incombe…

[2] Pour ceux qui ont vu le film de Walt Disney « La petite sirène », l’image de la pieuvre énorme, escortée de ses deux acolytes, deux barracudas, dépeint bien Jézabel / Athalie, accompagnée des deux esprits Baal et Astarté…

[3] Les autorités obligent les femmes chinoises à avorter même à 8 mois de grossesse et à se faire stériliser. En Europe, et notamment en Espagne, on peut aussi avorter à 8 mois pour 4.000 euros…

Partager cet article

Publié par Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - dans Enseignement