Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 09:30

La lumière d'Israël deviendra un feu, et son Saint une torche, qui consumera et dévorera les épines et les ronces, en un seul jour, qui consumera, corps et âme…

Après ce temps de célébration de Souccot, et celle de Sim’hat Torah qui parle de la joie de la Parole, nous voulons méditer ce verset de Esaïe 10 :17 : «La lumière d'Israël deviendra un feu, et son Saint une torche, qui consumera et dévorera les épines et les ronces, en un seul jour, qui consumera, corps et âme…».
 
Sim’hat Torah glorifie la Parole : 1) Ce jour est la charnière entre la fin du cycle de lecture hebdomadaire et son recommencement pour une année. Le peuple juif a reçu la Torah comme un don de Dieu au Sinaï, c’est son héritage, qu’il a transmis au monde. 2) Le Jour est vécu d’une manière spéciale lors de la danse du peuple juif (haKafot), chacun portant contre lui un Sefer Torah sorti pour l’occasion. Et ils dansent autour de la Bimah, l’estrade centrale où la lecture et les commentaires de la Torah se font. Ils dansent dans la Synagogue et dans les rues après, impliquant le peuple tout entier ; une danse exubérante, comme David devant l’Arche !
 
La lumière d’Israël
 
Quel est le rapport entre la lumière qui illumine et la Parole évoquée dans le Huitième jour de Souccot ?... En Genèse 1 – parasha bereshit - nous voyons qu’au travers du Tohu-bohu, du chaos de l’univers, la Parole sort du Dieu Créateur pour tonner : Yehi ‘Or ! « Que la lumière soit ! ». Cette lumière va tout ordonner dans le cosmos, elle va séparer le jour de la nuit, et spirituellement, le Bien du mal. De la Parole sort la Lumière ! En Héb 1 :3, il est dit que « le Fils soutient toutes choses par Sa parole puissante », Christ étant Parole de Dieu et Lumière du monde.
 
Allons-nous encore entendre la voix de Dieu tonner ?... Le verset de Esaïe 10 :17 nous permet de le penser. De la même façon que la colonne de nuée de l’Eternel guidait les enfants d’Israël dans le désert, nous savons que la colonne de feu illuminait la nuit, et protégeait l’armée d’Israël. David a décrit la colonne de feu et 2 Samuel 22: 13-14 décrit comment le feu s'est enflammé de la Présence glorieuse de Dieu : « De l’éclat qui est devant lui, jaillissent des charbons ardents. L'Eternel tonne dans le ciel, et la voix du Très-Haut résonne puissamment ». 
 
La « lumière d’Israël » va devenir une torche de feu qui va brûler les scories dans le monde, consumer le mal, dissiper la confusion régnante faisant du mal le bien, quand tous les fondements de la morale et les valeurs bibliques sont mises à terre, ébranlées et renversées. Le feu va illuminer les ténèbres spirituelles, et le Seigneur va établir Sa justice et Sa paix.
 
Un mariage en vue - la Kalah attend son ‘Hatan
 
Jérémie 31 :22 nous donne un verset étonnant et mystérieux : « L’Eternel va créer une chose nouvelle, la femme recherchera l’homme ». Littéralement : le féminin tournera autour de l’homme, le héros. Dans les mariages juifs, il y a cette tradition : durant la cérémonie, la kalah, la fiancée, tourne sept fois autour de son futur époux, le ‘Hatan.
Sim’hat Torah évoque ce mariage – Lisons Sophonie (3 :17) qui décrit l’amour de Dieu pour Son peuple : « En ce jour-là, on dira à Jérusalem : Ne crains rien ! Sion, que tes mains ne s'affaiblissent pas ! L'Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; Il fera de toi sa plus grande joie ; Il gardera le silence dans son amour ; Il aura pour toi des transports d'allégresse ».
De même Osée (2 :21) : « Je serai ton fiancé pour toujours ; Je serai ton fiancé par la justice, la droiture, la grâce et la miséricorde ; Je serai ton fiancé par la fidélité, et tu reconnaîtras l'Eternel ».
 
Selon la parabole des Vierges (Mat 25:10), on peut conclure que nous sommes invités à ce mariage ! N’ayons aucune jalousie, l’Eglise, celle qui aura été lavée et purifiée, est également l’Epouse de Christ… dans le ciel ! Ayons plutôt une grande tendresse vis-à-vis de ce peuple qui a traversé les siècles – il est notre frère aîné et il nous a transmis les Ecritures, l’héritage des alliances et le Messie « qui est au-dessus de toutes choses » (Rom 9 :4-5).
 
Le second Exode à venir
 
Esaïe 11 :11 nous dit : « En ce jour, le rejeton d'Isaï sera là comme une bannière pour les peuples ; Les nations se tourneront vers Lui, et la gloire sera sa demeure. Dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois sa main, pour racheter le reste de son peuple... 12 Il élèvera une bannière pour les nations, Il rassemblera les exilés d'Israël, et Il recueillera les dispersés de Juda des quatre extrémités de la terre ».
 
Le monde semble mûr pour un « second Exode » ; le Seigneur va rassembler Son peuple des extrémités de la terre "à main forte et à bras étendu". L’antisémitisme grandit dans les nations, en même temps que l’islam radical, la violence des extrêmes dans nos sociétés et l’esprit de l’antéchrist. Israël doit se retrouver sur sa terre, dans son héritage avant de se trouver face à face avec son Messie, son ‘Hatan.
 
La Parole de Dieu va jaillir des ténèbres spirituelles, la voix de Dieu va tonner, comme un coup de Shofar. A nous de demeurer dans Sa Parole, et rester par l’Esprit dans la glorieuse Présence du Dieu vivant. L’Eglise va également vivre ce feu purificateur.

Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ