Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 13:18
Nous voilà dans la saison de l'automne : la Fête des Trompettes a ouvert la porte aux « Fêtes de l'Eternel » de Tishri (le 7e mois), selon les Ecritures. Nous avons ainsi devant nous Yom Kippour et la Fête de Souccot dont la touche finale est le 8e jour (chemini atseret, Lév 23 :36) - c'est ce huitième jour, date à laquelle Jésus se tenant debout, s'écria : « Le dernier jour, le grand jour de la Fête, Jésus s'écria : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture ». Jésus parlait du Saint-Esprit qui allait être révélé, mais pas seulement.
 
L'année du Jubilé
A la synagogue de Nazareth, lors de la Haftarah, Jésus a lu le rouleau d'Esaïe 61 - « L'Esprit de l'Eternel est sur moi, il m'a oint pour ... proclamer aux captifs la liberté... et publier une année de grâce, [1] ... ». Cette année de  grâce, de liberté ou de faveur (Schnat ratson) est en fait « l'année du Jubilé ». C'est le temps de la révélation du Saint-Esprit qui a débuté en Actes 2, ouvrant l'ère de l'Eglise, mais c'est également l'allusion à une formidable dimension de l'Esprit qui sera répandu à tel point que « la terre sera remplie de la connaissance de l'Eternel comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Esaïe 1 :9 et Hab 2 :14) Cette parole du Seigneur (Luc 4) annonce ainsi le Millenium ou le Royaume de Dieu sur terre où régneront la Paix et la Justice.
 
La Fête des Trompettes
« Heureux le peuple qui connaît le son (terouah) du shofar ; Il marche à la lumière de ta face, ô Éternel » - Ps 89 :15. Combien devons-nous être sensible et apprendre à discerner le son du shofar ! Lév 25 :9-24 nous parle du Jubilé (yovel) qui suit le retentissement du shofar, le 10e jour de Tishri. C'est un temps de liberté absolue, et de rétablissement d'Israël.
 
Nous pouvons faire un parallèle avec Actes 3 :20 : « ... afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part et dans la présence du Seigneur, et il enverra le Messie qui vous a été destiné, à savoir Yeshoua' ; il doit rester au ciel jusqu'au temps de la restauration de toutes choses, comme Dieu l'a annoncé par le passé, quand il a parlé par la bouche des saints prophètes » (version David Stern)
C'est Dieu le Père qui est en contrôle, c'est Lui qui ordonne l'avènement du Jubilé, Lui seul sait le jour et l'heure selon Actes 1 :7 « des temps que le Père a fixés de sa propre autorité ».
 
Souccot et la révélation du Père
Nous devons comprendre l'importance du sens des Fêtes de l'Eternel ; elles correspondent aux saisons mais également à des révélations. Pessa'h/Pâque nous révèle le Fils ; Shavouot/Pentecôte révèle l'Esprit, et Souccot révèle le Père. Il faut naître de nouveau pour connaitre le Fils, tandis que l'Esprit nous est révélé en un deuxième temps comme nous le lisons en Actes 2 avec les 120 qui en ont été remplis. Par la suite, nous voyons que l'Esprit se communique par l'imposition des mains - Actes 19 :6 : « Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient ». Les apôtres, comme nous aujourd'hui, avaient besoin de l'Esprit pour agir dans le Royaume « Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit... ».
 
-          Quelle est la place du Père et qu'est-ce qui est attaché à cette révélation ?...
Je laisse la parole à un grand enseignant et théologien, Derek Prince [2] :
[...] « Le Père et le Fils oeuvrent en coopération mutuelle. Tout d'abord, le Père révèle le Fils. C'est la première étape, car c'est seulement à travers le Fils que nous pouvons connaître le Père. Dans Jean 14 :6, Jésus dit : « Personne ne vient au Père que par moi ». Puis vient la seconde étape, quand Jésus révèle le Père - mais seulement par sa volonté souveraine. Jésus souligne que la révélation du Père n'est donnée qu'à ceux « à qui le Fils le révèle » (Mat 11 :27). Jésus parle d'une révélation qui ne peut venir que de lui. Il est important de noter la différence entre connaître l'Ecriture comme une doctrine et la connaître par révélation. Durant plus de 50 ans, j'ai honnêtement accepté la doctrine que Dieu était mon Père. Mais cela a été très différent quand je l'ai reçue comme une révélation personnelle et directe »
Il dira également : « Je ne le savais pas, je prêchais seulement une théorie... je n'étais pas conscient de ce qui manquait dans ma vie » [...].
 
-          Israël et la fin des temps sont attachés à la révélation du Père
C'est le Père qui est le grand organisateur des temps de la fin, c'est le Père qui a remis Israël au premier plan, qui s'occupe de son rétablissement et de son salut, et c'est au Père à qui le Fils remettra le Royaume : « Ensuite viendra la fin, quand Il (Jésus) remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance » - 1Cor 15 :24.
 
Soyons attentifs au son du shofar !
 
[1] L'on sait que le Seigneur s'est arrêté au milieu du verset, la suite étant ...et un jour de vengeance de notre Dieu pour consoler tous les affligés de Sion ». Ce sera un temps de consolation et de délivrance pour Israël, et un temps de jugement des nations : « Devant l'Éternel ! Car il vient, Il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec justice, et les peuples selon sa vérité » - Ps 96. Voir aussi Mat 25 :31-46.
[2] Tiré du livre de Derek Prince « Maris et pères », Edition DPMF, p 145.

Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ