Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 13:16

Alors que nous entrons dans la nouvelle année juive 5780 - Rosh hashanah, chacun se souhaite « Shanah tova ! ». Et que son nom soit écrit dans le Livre de la vie. Il est de coutume de manger des aliments sucrés comme des pommes, du miel, et de se souhaiter une « nouvelle année douce et sucrée ».

 

Que disent les Ecritures ? - Lévitique 23:24-27 : « L'Eternel parla à Moïse, et dit: Parle aux enfants d'Israël, et dis : Le septième mois, le premier jour du septième mois (Tishri), vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes (shofar), et une sainte convocation... Puis, l'Eternel parla à Moïse, et dit : Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations (Yom haKippourim) ».
Bibliquement, le premier mois de l'année, selon Exode 12, est à Nisan, le mois de Pessa'h. Au 7e mois de Tishri où nous sommes, ce premier jour - Rosh 'hodesh - est un jour de repos complet, où l'on sonne du shofar, lors d'une célébration spéciale que l'on appelle Fête des Trompettes - en hébreu zikhron teroua' miqra' qodesh : « un appel, une sainte convocation à sonner le shofar ». Difficile à traduire, mais l'on comprend que ces coups de shofar inaugurent un temps de repentance avant Kippour, des jugements précédant la belle et joyeuse Fête de Souccot, et plus encore...
 
Les Fêtes de printemps et les Fêtes d'automne
L'année prophétique est divisée en deux saisons, selon Lévitique 23. Les Fêtes du printemps nous parlent de Pessa'h et de Shavouot - devenues pour nous chrétiens Pâque et Pentecôte, avec l'œuvre de la Croix, résumant la mort et la résurrection de Jésus et l'œuvre du Saint-Esprit inaugurant le ministère de l'Eglise. Dans cette ''saison'', nous sommes au bénéfice de la première intervention de Dieu pour l'humanité. Daniel (9 :24) dira que le Seigneur est venu comme ''Messie souffrant'' pour « faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l'iniquité et amener la justice éternelle ».
Les Fêtes de l'automne annoncent la seconde intervention divine, avec l'Avènement du ''Messie-Roi''. Les sons de shofar du 7e mois (Tishri) ont un retentissement cosmique ! Ils annoncent en effet la fin des temps, le rassemblement d'Israël, sa repentance et sa réhabilitation, et des jugements terribles, selon Apo 8 :2-13 ... Esaïe (61/3) parle « d'un jour de vengeance de notre Dieu pour consoler les affligés de Sion ». 
Jésus en Luc 4 :18 a lu la haftarah de Esaïe 61, « l'Esprit de l'Eternel est sur moi, car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux... », et s'est arrêté à « ... une année de grâce du Seigneur ». La suite parle de vengeance de Dieu à l'égard des oppresseurs des enfants d'Israël afin que ceux-ci deviennent « des térébinthes de la justice, une plantation de l'Eternel pour servir à Sa gloire ».
 
Les temps de gloire à venir
Après Kippour que Zacharie décrit en parlant de Josué/Israël vêtu de haillons mais revêtu par Dieu « d'habits de fête » et dont l'iniquité sera ôté « en un jour », nous entrons dans la Fête de Souccot qui suit les « dix jours terribles » ; pour l'humanité, nous comprenons alors que ces temps difficiles sont reliés avec l'émergence du « Dévastateur » selon Daniel 9 :27.
Mais il y a ensuite la FÊTE ! Au travers de Souccot-la Fête des Tabernacles, nous voyons la joie d'Israël réunifié et purifié, et l'Avènement du Roi des rois et Son royaume millénaire, symbolisé par ces cabanes légères laissant le ciel apparent : le Seigneur de gloire va faire descendre le ciel sur la terre ! Le Messie-Roi posera Ses pieds sur la montagne des Oliviers, d'où Il est parti lors de l'Ascension. Zacharie décrit cette magnifique vision, et il voit les « nations restantes » (du jugement) venir adorer le Roi des rois à Jérusalem à Souccot.
Esaïe (11 :9) conclut par cette magnifique image du Royaume de Dieu sur terre : « Et la terre sera remplie de la connaissance de l'Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent ! En ce jour-là, le rejeton d'Isaïe sera là comme une bannière pour les peuples. Les nations se tourneront vers Lui, et la gloire sera Sa demeure ».
 
Voilà ce que la « Fête des Trompettes », la jubilation des shofars, annonce et proclame !
Rosh 'hodesh samea'h, et Yom Teroua'h samea'h !
29 sept 2019 - 29 Eloul 5779

Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ