Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 12:54

 

La Bible nous révèle combien l'ennemi de nos âmes excelle dans la contrefaçon, son but étant d'entraîner l'humanité à sa perte. Lucifer a attenté à la gloire de Dieu, et depuis il s'active pour faire échouer les plans divins. Apprenons à discerner ses pièges.
A la venue du Sauveur, satan a tout fait pour supprimer l'enfant Jésus en perpétrant un massacre : « Hérode, voyant qu'il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire... Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète » - Matt 2 :13-18.

 

Rachel pleure ses enfants

Jérémie avait prophétisé cet événement dramatique : « On entend des cris à Rama, des lamentations, des larmes amères; Rachel pleure ses enfants ; elle refuse d'être consolée sur ses enfants, car ils ne sont plus » - Jér 31 :15. Mais au prophète, Dieu donna un signe fort, prophétique (v 17) : « Ainsi parle l'Eternel: Retiens tes pleurs, retiens les larmes de tes yeux; Car il y aura une récompense pour tes oeuvres, dit l'Eternel; Ils reviendront du pays de l'ennemi. Il y a de l'espérance pour ton avenir, parole de l'Eternel; Tes enfants reviendront dans leur frontières ».

Le Seigneur consolait son prophète. Hélas, Israël/Rachel continue à pleurer ses enfants : après la shoah et la création de l'Etat hébreu, les guerres n’ont pas cessé, les attentats perdurent, l’opprobre des nations demeure.

 

La victoire de la Croix

Le Prince du monde connaît les Ecritures, et nous savons combien il a tout fait pour stopper le ministère de Christ. Il a tenté Jésus, alors qu’Il était dans le désert, mais la Bible dit que l’Esprit le poussa à cette confrontation (Marc 1 :12). Plus tard, le diable tentera d’influencer Pierre : à Jésus qui parlait de sa mort prochaine, Pierre se mit à le reprendre : « A Dieu ne plaise, cela ne t’arrivera pas ! ».  Aujourd’hui en Israël, on dirait « quelle ‘houtspa ! - quel culot, Pierre ! ». Jésus fut prompt à recadrer son fidèle disciple : « Arrière de moi, satan ! tu m’es en scandale. Tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes ».

Les disciples ne pouvaient pas comprendre que le Messie devait mourir (1). Esaïe n’avait-il pas dit qu’Israël était le témoin aveugle et sourd ? Aujourd’hui de même, de nombreux chrétiens ne comprennent pas et sont aveugles sur les plans divins au Moyen-Orient - le Seigneur fait d’Israël son champion. « Ô profondeur de la richesse, de la sagesse de Dieu ! » - Rom 11 :33.

Le diable a tout fait pour tuer le Prince de la Vie, croyant éliminer la menace concernant son royaume de ténèbres. Mais c’était sans compter sur les plans divins ; il fallait que le Sauveur donne sa vie en sacrifice. Comme Pharaon, le diable a été aveuglé par son orgueil, et il a perdu lamentablement. La Vie a été victorieuse sur la mort !

Jésus nous a délivrés de la puissance des ténèbres (Col 1 :13) ! Alléluia ! Gloire à Dieu ! Jésus a paru « une seule fois pour effacer le péché par son sacrifice » (Héb 9 :26). Mais écoutons la suite du passage : « Il apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui L’attendent pour leur salut » (v 28). Qui donc attend impatiemment le Messie depuis des millénaires ? - le peuple juif !

Dieu est fidèle et Il attend ce moment également avec impatience et une grande joie ; ayons la joie de cette future rencontre.

 

La route d’Esaïe

La Bible mentionne un grand miracle qui va positivement révolutionner le monde, et premièrement le Moyen-Orient. Le problème, le terrorisme islamique, gangrène le monde entier. Satan joue sa dernière carte, pensant empêcher la venue du Mashia’h, mais il perdra. En voulant détruire Israël et le peuple juif (2), en poussant les nations, l’ONU et autres instances internationales, à délégitimer l’Etat hébreu et diviser Jérusalem, l'objectif est de créer un fossé infranchissable entre le peuple arabe et le peuple juif.

Esaïe 19 :16-25 nous parle d’une « route » (v 23) qui va de l’Egypte à l’Assyrie. Cela signifie que le Moyen-Orient acceptera le peuple juif et son Messie, et qu’ensemble - les Etats arabes et Israël - prospéreront et seront une bénédiction pour le monde.

 

La stratégie de l’ennemi

La politique internationale nous montre ce que fait l’ennemi de nos âmes, et les chrétiens doivent avoir une claire vision de cette stratégie, pour la combattre efficacement. La première étape de son plan est la destruction d’Israël. Sachant qu’il n’y est pas parvenu jusque-là – Israël ayant gagné toutes les guerres - le diable essaie :

- de diviser le pays en poussant les Israéliens de gauche à critiquer les Israéliens sionistes, partisans des implantations, à pousser également les religieux contre le gouvernement, etc…

- d’utiliser l’Autorité Palestinienne avec Mahmoud Abbas, après avoir essayé avec Yasser Arafat, pour réclamer avec toujours plus de force un Etat au cœur même d’Israël, et Jérusalem capitale de la Palestine.

- d’utiliser la faiblesse de l’Occident et ses instances internationales, en lançant d’innombrables résolutions, pour délégitimer l’Etat hébreu ;

- de continuer à fatiguer les Israéliens par le terrorisme qui perdure.

 

Une autre tentative est l’établissement d’un « chemin de destruction » : l’Iran est le maître d’œuvre de cette stratégie, voulant plus que tout la disparition de ce qu’elle nomme « l’Entité sioniste ». Depuis quelques mois, l’Iran a posé les pieds en Syrie, profitant de la confusion et du chaos ; les convois de camions de soldats iraniens entrent sans interruption en Syrie, l’Iran des mollahs installe ses bases et pousse ses pions. En outre, l’Iran soutient le Hamas et le Hezbollah encerclant Israël.

 

Les Iraniens aux portes d’Israël (Timesofisrael.com)

« A moins d’un changement, Israël se dirige la tête la première vers un autre affrontement violent à sa frontière nord, qui opposera cette fois l’Etat juif soit aux soldats iraniens, soit aux combattants appuyés par l’Iran, dotés des missiles fabriqués sur commande de Téhéran.

Au même moment, un nombre massif de soldats du Hezbollah, fidèles envers l’Iran, se sont retranchés dans le sud du Liban, que ce soit à des postes de guet visibles ou de « protection environnementale », selon les responsables de l’armée israélienne.

La disparition de l’Etat islamique de larges bandes de Syrie, ainsi que le manque d’intérêt (ou de désir) de la part des super-puissances de déchoir le président syrien Bashar Assad actuellement au pouvoir, ouvrent la voie à une prise de contrôle par l’Iran des territoires qui se trouvaient jusqu’à une date récente sous la coupe du groupe djihadiste.

Israël ne saurait supporter cela. L’Etat juif ne supportera ni la présence de forces chiites sur la frontière – qu’il s’agisse du Hezbollah ou autres milices appuyées par l’Iran – ni les efforts iraniens de donner, par les armes, le signal que la république islamique a changé la donne et que la période de calme qu’a connu Israël depuis 2006 touche dorénavant à sa fin. […] »

 

De l’Egypte à l’Assyrie, l’Iran essaie de contrefaire la « route d’Esaïe 19 » et de s’opposer à la prophétie biblique, en armant les Djihadistes dans le Sinaï égyptien, en déstabilisant le Liban et la Jordanie, en empêchant les Kurdes de se constituer en un Etat, sachant que Kurdes pro-Israël.

Voyons-nous le danger, comprenons-nous l’enjeu ?... Les chrétiens doivent se positionner « sur les murailles de Jérusalem ». Plus que jamais, les chrétiens doivent être « sur la brèche » pour contrer les œuvres du Malin, et participer à la grande bataille précédant la venue du Messie-Roi. Il vient bientôt.

GF – le 17 décembre 2017

 


(1) Lire le livre « le Code de Golgotha »

(2) Il a déjà essayé avec la shoah. Trois ans après, Israël renaissait.

Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ