Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 14:22

ou : chronologie des derniers temps avec Israël et les nations

ou : le réveil au travers d’Israël

On entend de nos jours une certaine théologie disant : «Il faut que les Juifs soient convertis pour que les temps de la fin arrivent (et que Jésus revienne)».

Et les chrétiens/messianiques de venir en Israël faire des campagnes d’évangélisation que l’on appelle croisades. Il n’y a rien de pire que ce mot évoquant les Croisés du 11e siècle massacrant les Juifs à Jérusalem, soi-disant pour « venger le sang de Christ » - l’antisémitisme chrétien est né de ces exactions dignes de Daesh. C’est un des reproches que font les Juifs aux chrétiens sionistes : « Vous avez de l’intérêt pour Israël uniquement pour hâter le retour de Jésus ».

Cette théologie pour hâter la fin des temps ou le retour de Jésus, est mensongère. Regardons les Ecritures, et notamment Paul aux Romains, chapitre 11.

 

« N’ignorez pas ce mystère ! »

En Romains 11, Paul nous dit que les chrétiens sont greffés sur l’olivier franc qu’est Israël. Puis il précise qu’Israël est un mystère, et ne mâche pas ses mots pour avertir l’Eglise de ne pas tomber dans l’orgueil en ignorant le mystère d’Israël.

J’utilise la traduction de David Stern du « NT, un livre juif » (Emeth Edition) – Romains 11:25-27 : « Car, frères, je veux vous faire comprendre cette vérité que Dieu avait d’abord cachée, mais qu’Il a maintenant révélée, afin que vous n’imaginiez pas connaître plus de choses que vous n’en connaissez en réalité. Dans une certaine mesure, cet endurcissement est tombé sur Israël, jusqu’à ce que le monde païen rentre dans sa plénitude, et de cette manière, tout Israël sera sauvé (kol Yisrael yevasha). Comme le déclare le Tanakh : ‘’De Tsion viendra le Rédempteur, il ôtera l’impiété de Yaakov, et ce sera mon alliance avec eux… lorsque J’enlèverai leurs péchés’’ ».

 

Ca fait 2000 ans que l’Eglise (catholique, en général) s’est évertué à convertir les Juifs par tous les moyens, même coercitifs (torture). Ca n’a pas marché ; heureusement[1], le peuple juif a «la nuque raide». Réalisons que c’est la pratique des mitsvot, de l’observance du shabbat, de la cacherout, des tefilines, etc, qui les a sauvés, et leur a permis d’être encore un peuple vivant non assimilé, contrairement à beaucoup d’autres. Israël est le seul peuple à n’avoir pas disparu, bien que les Juifs aient été dispersés dans toutes les nations, le seul peuple à parler sa langue qu’il parlait il y a plus de 3000 ans.

 

Le verset 25 dit finalement le contraire de la théologie dénoncée plus haut : c’est seulement lorsque le nombre total des païens (destinés à entrer en possession du salut) sera complet, que Dieu se révèlera entièrement au peuple juif (version Kuen). En fait, un réveil planétaire suivra l’illumination d’Israël[2].

 

« Le passage de la mort à la vie »

Rappelons-nous, Dieu a fermé (voilé) l’entendement du peuple juif afin que nous, les goyim ou non-juifs, ayons part au salut et à la vie éternelle (Rom 11 :11). Et durant 2000 ans, les chrétiens sont tombés dans l’orgueil de se croire les seuls dépositaires de la vérité. Il est temps aujourd’hui de se repentir de cette attitude d’arrogance et de comprendre que Dieu a des plans à la fois pour l’Eglise et pour Israël. L’impossibilité de comprendre l’œuvre de la Croix concernant Israël a été voulue de Dieu[3], mais notre orgueil, celui de l’Eglise, provient d’une mauvaise compréhension des Ecritures. N’est-il  pas temps de bien discerner les plans divins, et donc de se repentir ?...

 

Israël est un peuple qadosh = mis à part. Dieu a mis à part le peuple juif afin qu’il demeure Israël, jusqu’au moment qaïros où Dieu ouvrira la porte de la Grâce.

 

Que dit Paul ? « Si leur mise à l’écart à été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon le passage de la mort à la vie » (Rom 11 :15).

La version Kuen (Parole vivante) dit : « … leur réintégration contribuera à susciter la vie au sein de la mort ». C’est difficile de vraiment comprendre ce que cela veut dire, mais c’est certainement grandiose ! Je me doute que le Seigneur attend ce moment avec impatience.

 

Je lance une hypothèse : la « Vie » correspond au Royaume qui vient sous l’autorité du Prince de la Paix, un temps où le diable sera enchainé avec tous ses sbires, dont la mort qui sera engloutie (Es 25 :7). L’illumination d’Israël correspondra avec l’instauration du Royaume davidique auquel aspiraient tant les disciples (Act 1 :6).

 

Zacharie 2 :10-11 : « Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion! Car voici, Je viens, et J'habiterai au milieu de toi, dit l'Eternel. Beaucoup de nations (goyim) s'attacheront à l'Eternel en ce jour-là, et deviendront mon peuple »

Quand l’Eternel des Armées habitera avec Son peuple à Jérusalem, ce sera un formidable réveil parmi les goyim, les gens des nations. Bayom haHou, « en ce jour-là » - c’est le jour de Dieu !

Esaïe 11 :9 : « La terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent ».

Zach 8 :22-23 : « Les habitants d'une ville iront à l'autre, en disant: Allons implorer l'Eternel et chercher l'Eternel des armées! Nous irons aussi! Et beaucoup de peuples et de nombreuses nations viendront chercher l'Eternel des armées à Jérusalem et implorer l'Eternel. Ainsi parle l'Eternel des armées: En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan (les tsitsits) de son vêtement et diront: nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous »

Esaïe 40 :5 : « Alors la gloire de l'Eternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra; car la bouche de l'Eternel a parlé »

 

L’Eglise est connectée à Israël : les grands événements qui traversent la vie d’Israël ont toujours une incidence sur l’Eglise (positive ou négative). La guerre des Six jours, qui a été la plus belle victoire d’Israël (par le miracle de Dieu) a provoqué dans l’Eglise 1) le phénomène charismatique au sein de toutes les familles chrétiennes, et 2) l’envolée des assemblées messianiques en Israël. On peut imaginer que lorsque le Seigneur se révèlera à « tout Israël », ce sera une explosion de VIE pour toute l’humanité.

 

En ce jour-là..., en un jour…

A chaque fois que nous lisons dans la Bible “en ce jour-là” (bayom haHou), nous pouvons être sûrs qu’il est question des temps eschatologiques, du JOUR par excellence où le Seigneur prendra les choses en main, pour instaurer SA justice et Sa paix. Ce sera la fin des souffrances de la Création, comme le souligne Paul en Rom 8 :22. Ce sera le temps de la Délivrance (Geoula) pour les Juifs avec la venue du Mashia’h. Ce sera le début d’une ère nouvelle, la Royauté davidique dont le siège sera à Jérusalem.

 

Bayom haHou – « en ce jour » :

  • En ce jour-là, « Dieu anéantit le voile qui voile tous les peuples, la couverture qui couvre toutes les nations; Il engloutit la mort pour toujours; Le Seigneur, l'Eternel, essuie les larmes de tous les visages, Il fait disparaître de toute la terre l'opprobre de son peuple (Israël); Car l'Eternel a parlé… » (Esaïe 25 :7-8).

 

Beyom ‘erad – « en un jour » :

  • En un jour, Dieu a (re)créé Israël le 14 mai 1948.
  • En un jour, Dieu a permis la libération de Jérusalem, le 7 juin 1967.
  • En un jour, selon Zacharie 3 :9, Dieu enlèvera l’iniquité d’Israël !
  • Au même instant, la gloire de l’Eternel sera révélée, et toute chair la verra (Es 40 :5).

 

Réjouissons-nous pour ce JOUR qui vient !

Le 14 juin 2017

 

[1] Ce n’était pas le plan de Dieu qu’Israël soit assimilé à l’Eglise, mais plutôt qu’Israël reste Israël en tant que nation. J’en parle dans le livre « Le Code de Golgotha ».

[2] Cela ne doit pas nous empêcher de croire que Dieu va rafraichir Son Eglise avant Sa venue. Prions donc pour un réveil avant Sa venue glorieuse !

[3] Cela évidemment ne remet pas en question la première église issue du peuple juif. Il fallait que naisse l’Eglise, et comme Eve qui est sortie de la côte d’Adam, l’Eglise est née juive. Nos racines et notre origines sont juives, de la même manière que Jésus/Yeshoua’ est juif. Et Lui-même a dit : « Le salut vient des Juifs » (Jean 4 :22).

Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ