Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Sur les murailles de Jérusalem, j'ai posté des gardes...
  • : Messages d'enseignement et d'édification du pasteur G.F. sur la relation entre Israël et l'Eglise.
  • Contact

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouveau message, inscrivez-vous dans la partie « Newsletter », et vous recevrez ainsi une notification, immédiatement après la mise en ligne d’un nouvel article.

Rechercher

Sonnez la Trompette

Cliquer ICI pour lire le journal

 

- Novembre / Décembre 2016 -

8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 13:29

La première année de Cyrus, roi de Perse, afin que s'accomplît la parole de l'Eternel prononcée par la bouche de Jérémie, l'Eternel réveilla l'esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par écrit cette publication dans tout son royaume: Ainsi parle Cyrus, roi de Perse: L'Eternel, le Dieu des cieux, m'a donné tous les royaumes de la terre, et il m'a commandé de lui bâtir une maison à Jérusalem en Juda. Qui d'entre vous est de son peuple ? Que l'Eternel, son Dieu, soit avec lui, et qu'il monte !

Les temps prophétiques de Dieu

Nous connaissons l'importance de l'espace temps, selon Dieu - Dieu étant le Maître du temps -  Atiq Yomim ou « l'Ancien des jours » (Dan 7 :14). C'est Lui qui a fixé les astres et créé l'univers, c'est Lui qui établit l'Histoire dans sa chronologie. Le Seigneur a sanctifié le temps : « Dieu bénit le 7e jour, et le sanctifia »Il y a dans la Bible une précision prophétique au niveau des temps dont nous devons tenir compte.
Le 14 nisan par exemple, était le jour fixé pour immoler les agneaux (Ex 12), selon l'ordre de Moïse, et répandre le sang sur les linteaux des portes, afin d'épargner le peuple hébreu de la mort et les sortir de l'esclavage de pharaon. Jésus a offert sa vie le 14 nisan également pour accomplir la victoire sur la mort au travers de l'œuvre de la Croix, nous délivrant de l'esclavage du péché.

En outre, il est exigé dans la Bible de fêter les fêtes de l’Eternel le jour-dit (Lév 23) : « Voici les fêtes de l'Eternel (mo’adei Adonaï) les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés (bemo’adam). Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l'Eternel (Pessa’h l’Adonaï). Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l'Eternel ; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain.… »

De même, il y a des temps particulièrement importants comme par exemple la période des 50 ans – « 50 ans » est un jubilé (Lev 25 :8-24) : « Vous sanctifierez la cinquantième année… ». Le Jubilé est un symbole de libération. Réalisons ceci : Théodore Herzl a proclamé en 1897 au Congrès de Bâle que, « dans 50 ans certainement », un Etat juif verrait le jour ; cela s’est réalisé avec l’ONU, le 29 novembre 1947, avec le Plan de Partage de la Palestine pour la création d'un État juif.

Le général Allenby délivra Jérusalem de la main des Ottomans (400 ans d’occupation) le 9 décembre 1917 (à Hanoukkah)... et 50 ans plus tard, le 7 juin 1967, Jérusalem était entièrement aux mains d’Israël.

J’ai noté ce timing dans mon livre « Lekh lekha Israel ».

 

L’accomplissement des « 70 »

Une autre période prophétique est le chiffre « 70 ». Daniel est celui qui a reçu le secret des temps – Dan 2 :19 : « Alors le secret (raz) fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux ». Daniel eut la compréhension du rêve du roi Nébucadnetsar à propos de la statue : Daniel expliqua à Nébucadnetsar que la tête, la poitrine et les bras, le ventre et les cuisses, les jambes et les pieds, représentaient quatre royaumes successifs. Quand le dernier des quatre royaumes finira, "le Dieu dans les cieux établira un royaume qui ne sera jamais détruit" (Dan 2 :44).

Par la suite, Daniel mentionne les « soixante dix semaines » au bout desquelles le royaume de Dieu s’établira ; Israël connaîtra alors la « Délivrance » (Geoula) liée à la venue du Messie, le Roi des rois. Et Dieu lui révéla « les temps de la fin » : « Je vais t’apprendre ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un temps marqué pour la fin (lemo’ed qets) ».

Jérémie (25 :11) avait déjà prédit : « Ce pays deviendra une ruine, un désert, ces nations seront asservies au roi de Babylone pendant soixante dix ans ». Après ces 70 ans, le jugement de Dieu devait s’abattre sur les nations responsables de l’exil d’Israël, et en même temps, le Seigneur allait reconstruire Jérusalem - ses murailles, son temple. Le Roi Cyrus était l’homme choisi de Dieu ; la Bible l’appelle « l’Oint » (Es 45 :1). « Je dis de Cyrus : Il est mon berger. Et il accomplira toute ma volonté. Il dira de Jérusalem : qu’elle soit rebâtie ! et du temple : qu’il soit fondé ! ». Enfin 2Chron 36 :21-23, qui sont les dernières paroles de la Bible hébraïque, nous révèle ces paroles étonnantes prononcées par Cyrus, un roi goy, s’adressant à Israël : « Qui d’entre vous est de son peuple ? Que l’Eternel son Dieu, soit avec lui, et qu’il monte ! ».

 

Dieu réveilla l’esprit de Cyrus

Comprenons-nous l’importance des temps, et son urgence ? « Dieu réveille l’esprit de Cyrus » dans les derniers temps que nous vivons.

Aujourd’hui en 2015, nous sommes 70 ans après 1945, date de la libération des camps de la mort, dont Auschwitz ! Le jugement est tombé sur les nazis et les responsables de la mort de plus de six millions de Juifs. De même, l’empire britannique sur lequel « le soleil ne se couchait pas », a été dépecé, et le Royaume uni n’est plus qu’une île, les Britanniques ayant été responsables d’avoir fermé la porte de l’aliyah juive vers Israël, par le Livre blanc. Les pays ou les individus (goyim) qui portent la main contre Israël attirent sur eux la malédiction. 

En 1948, le peuple juif a été libéré, et rétabli comme nation de manière miraculeuse. Mais Israël a vécu et vit dans un état de guerre permanente, et les Israéliens sont toujours soumis à des attentats terroristes. Réalisons cependant cette chronologie que l’on peut appeler « prophétique » :

- la première guerre mondiale a permis qu’un territoire soit offert à Israël (grâce à la Déclaration Balfour), avec la disparition de l’empire ottoman, les Turcs, qui occupèrent la Palestine de l’époque durant 400 ans...

- et la deuxième guerre mondiale a débouché sur la création de l’Etat hébreu.

- Faut-il une troisième guerre mondiale pour que le temple soit reconstruit ?... C’est possible. Un scénario se dessine au Moyen-Orient au sein de ce chaos qui mobilise l’énergie de toutes les nations - deux camps se sont ainsi formés : les Russes et les Chinois alliés de l’Iran chiite combattant de concert les rebelles opposés à Bachar el Assad, et de l’autre côté : l’Occident – les USA et l’Europe – soutenant l’Arabie Saoudite sunnite, et combattant le chef de la Syrie. Tout tourne autour de Damas. Nous sommes dans un scénario apocalyptique. Qu’est-ce qui fera qu’Israël soit autorisé à reconstruire le Temple ?... Peut-être la chute de l’Islam, le monde arabe reconnaissant l’inanité de cette religion criminelle. Tout est possible.

La question que pose le roi Cyrus est fondamentale : « Qui d’entre vous est de son peuple ? ». Il s’adresse à Israël premièrement : « Que l’Eternel son Dieu, soit avec lui, et qu’il monte ! ». C’est un formidable appel à l’aliyah juive ! C’est un appel qui concerne les Juifs d’aujourd’hui.

Pourtant, sur un plan prophétique, nous devons comprendre que Dieu s’adresse aussi aux chrétiens, qui à l’instar de Daniel, Ezéchiel ou Jean, comprennent le timing de Dieu et reconnaissent à Israël sa vraie place devant faire de cette nation la première des nations. Cette pensée est à l'encontre de certaines théologies, comme "Kingdom now" ou théologie des dominions, lesquelles sont apparentées à la théologie du remplacement d'Israël par l'Eglise. 

 

Restons éveillés !

« J’étais endormie, mais mon cœur veillait … c’est la voix de mon bien-aimé, qui frappe » (Cant 5 :2). Si nous repensons à la parabole des dix vierges, nous savons que les dix se sont endormies ; mais cinq d’entre elles (Mat 25) ont suffisamment d’huile pour aller à la rencontre de l’Epoux. Ces cinq vierges dormaient, mais leur coeur veillait ! Elles étaient attentives aux signes des temps et ne se sont pas fait surprendre ; elles étaient prêtes.

C’est là où nous devons comprendre le sens de : « Dieu réveilla l’esprit de Cyrus ». Nous devons absolument être « éveillés » à la réalité prophétique des temps de la fin, à la destinée glorieuse d’Israël, et à la venue proche du Messie devant établir son règne. Soyons prêts.

GF – 13 novembre 2015

Partager cet article

Publié par Pasteur Gerald FRUHINSHOLZ